Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang s'apprêterait à redémarrer le réacteur de Yongbyon

Vidéo par Céline MISSOFFE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/10/2009

Alors que le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-il, s'est dit prêt à reprendre les négociations, Séoul affirme que la centrale de Yongbyon, dédiée à la production de combustible et de plutonium enrichi, est sur le point d'être relancée.

REUTERS - La Corée du Nord est entrée dans la dernière phase de remise en marche de sa centrale de Yongbyon, élément central de son programme nucléaire, rapporte mardi l'agence sud-coréenne Yonhap.

"Le travail de relance des installations nucléaires à Yongbyon est en cours depuis le début de l'année", a dit une source gouvernementale sud-coréenne à Yonhap, sous le sceau de l'anonymat.

"Nous avons obtenu des informations indiquant que le travail de relance est dans ses dernières phases", a ajouté cette source.

La Corée du Nord avait entrepris l'année dernière de démanteler son complexe sous la supervision de l'Agence internationale de l'énergie atomique, dans le cadre des pourparlers à six visant à interrompre son programme nucléaire.

Mais elle a quitté ces discussions il y a un an et expulsé peu après les inspecteurs de l'AIEA, annonçant alors qu'elle ferait le nécessaire pour redémarrer sa centrale nucléaire, dédiée à la production de combustible et de plutonium enrichi.

Mardi, le numéro un nord-coréen Kim Jong-il s'est dit prêt à reprendre le dialogue sur le nucléaire, mais il a exigé d'avoir au préalable des discussions directes avec les Etats-Unis.

Première publication : 06/10/2009

COMMENTAIRE(S)