Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

Total et GDF Suez acquièrent 25 % d'un champ gazier kazakh

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/10/2009

À l'occasion de la visite du président français, Nicolas Sarkozy, au Kazakhstan, Total et GDF Suez vont signer un accord portant sur l'achat d'une partie du champ gazier de Khvalynskoye. Montant de la transaction : 1 milliard de dollars.

REUTERS - Total et GDF Suez vont prendre 25% du champ gazier kazakh de Khvalynskoye pour environ un milliard de dollars, a annoncé mardi le directeur général de Total Christophe de Margerie.

 

Un accord en ce sens devait être signé à l’occasion de la visite officielle de Nicolas Sarkozy au Kazakhstan.

 

La part de Total dans ce champ dont l’opérateur est le russe Lukoil sera de 17% et celle de GDF Suez de 8%, a précisé Christophe de Margerie à quelques journalistes.

 

L’acquisition se fera auprès du groupe kazakh KMG, propriétaire à 50% de ce champ qui pourrait être opérationnel en 2016.

 

Sa production estimée sera de 8 à 9 milliards de mètres cube par an et sera destinée essentiellement au marché russe.

 

 

Première publication : 06/10/2009

COMMENTAIRE(S)