Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Moyen-Orient

Première visite à Damas du roi Abdallah après des années de froid

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/10/2009

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a entamé mercredi en Syrie une visite officielle en Syrie. Ces dernières années, les relations entre les deux pays n'avaient cessé de s'envenimer, notamment à cause du dossier libanais.

AFP - Le roi Abdallah d'Arabie saoudite est attendu mercredi en Syrie, une visite qui confirme le réchauffement des relations entre les deux pays, selon un média proche du pouvoir.
  
Il s'agira de la première visite du roi Abdallah en Syrie depuis son accession au trône en 2005.
  
"Le roi Abdallah arrivera en Syrie en début d'après-midi pour une visite officielle de deux jours à la tête d'une importante délégation", écrit le quotidien al-Watan.
  
Les relations entre Ryad et Damas s'étaient détériorées après l'invasion américaine de l'Irak en 2003, Damas reprochant à Ryad son alignement systématique sur les Etats-Unis.
  
Ces liens se sont envenimés après l'assassinat en février 2005 de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, un proche de Ryad, dans lequel certains ont vu la main de la Syrie, ancienne puissance de tutelle au Liban qui a démenti toute implication dans ce drame.
  
Ryad était aussi méfiante des bonnes relations entre Damas et Téhéran et du soutien des ces deux capitales au Hezbollah chiite libanais. L'Arabie saoudite soutient le camp de la majorité parlementaire au Liban conduit par Saad Hariri alors que la Syrie appuie la minorité menée par le Hezbollah.
  
Un des premiers signes concrets de début de normalisation des relations, le royaume saoudien a nommé en juillet un nouvel ambassadeur à Damas, poste vacant pendant un an.
  
Plus récemment, le président syrien a visité l'Arabie saoudite pour assister le 23 septembre à l'inauguration d'une université de haute technologie.

Première publication : 07/10/2009

COMMENTAIRE(S)