Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : Muhammadu Buhari a été investi Président

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram, économie... Buhari à la reconquête du Nigeria ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram, économie... Buhari à la reconquête du Nigeria ? (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

FIFA : Sepp Blatter réélu malgré le scandale

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quatre résistants au Panthéon : de la mémoire nationale au symbole politique

En savoir plus

TECH 24

"One Heart One Tree" : l'œuvre tech et arty à décourvir sur Kickstarter

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Impôts : retour à la source ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le jeu dangereux de David Cameron

En savoir plus

#ActuElles

Sortir les femmes des oubliettes de l’Histoire

En savoir plus

Sports

Dernière ligne droite avant Johannesburg

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/10/2009

Seuls 11 pays possèdent déjà leur billet pour le Mondial-2010 en Afrique du Sud. Les autres sélections seront fixées sur leur sort dès la semaine prochaine. Revue de détails des équipes qui peuvent encore espérer une qualification.

Groupe Afrique (les premiers des trois groupes sont directement qualifiés pour la Coupe du monde et les trois premiers gagnent leur billet pour la Coupe d'Afrique des nations 2010)

Groupe A. Si le Maroc (4e) semble écarté de la course, le Cameroun (1er) paraît avoir les cartes en main. En recevant le Togo (3e), les joueurs du Français Paul Le Guen ont l’occasion de garder leur avance - d’un point - sur le Gabon (2e) d’Alain Giresse. Les Gabonais accueillent le Maroc avant d’aller au Togo.


Groupe B. Les chances de la Tunisie (1er) d’assurer sa qualification dès dimanche ne sont pas moindres. Premiers à deux points du Nigeria (2e), les "Aigles de Carthage" devraient logiquement l’emporter devant le Kenya (4e), bon dernier. Ne leur restera qu’à espérer un faux-pas des "Green Eagles" face au Mozambique (3e) à Abuja. Mais ces deux géants du football africain ont toutes les chances de finir leur duel à distance le 14 novembre.


Groupe C. L’Algérie (1er) est très bien placée devant l’Egypte (2e), championne d’Afrique en titre. La pression sera forte, dimanche, sur les deux équipes. Les Algériens doivent battre le Rwanda (4e) sur leurs terres pour garder les trois points d’avance qui les séparent des Egyptiens. Ces derniers sont de leur côté obligés de gagner à Lusaka face à la Zambie (3e) pour rester au contact du leader. Et espérer jouer une finale titanesque au Caire, le 14 novembre prochain. Mais la Zambie entend bien rester dans la course à la deuxième place, qualificative à la phase finale de la CAN-2010 en Angola…


Équipes déjà qualifiées : Afrique du Sud (pays organisateur), Ghana.


 

Groupe Europe (les premiers des huit groupes sont qualifiés directement, les deuxièmes jouent les barrages)


Groupe 1. Le Portugal (3e) est en grand danger et pourrait ne pas disputer les barrages. A égalité avec la Hongrie, l'équipe menée par Cristiano Ronaldo doit impérativement s'imposer face à la sélection magyare et espérer que la Suède (2e) fasse chou blanc au Danemark (1er).


Groupe 4
. Assurés de conserver la tête du groupe, la Russie (2e) et l'Allemagne (1er) s'affrontent pour une qualification directe. La dernière défaite des Russes remonte à leur précédente rencontre avec la Mannschaft, il y a tout juste un an à Dortmund (2-1). Depuis, les deux sélections n'ont aligné que des victoires.


Groupe 7. Au terme d'une campagne décevante, la France (2e) doit jouer son va-tout et parier sur une erreur de la Serbie (1er) pour éviter les barrages.


Équipes déjà qualifiées : Espagne, Angleterre, Pays-Bas.

 

Groupe Amérique du Sud - AmSud (les quatre premiers du groupe sont qualifiés directement, le cinquième joue un match barrage contre le quatrième du groupe Concacaf)


L'Argentine (5e) est la principale surprise du groupe sud-américain. Les hommes de Diego Maradona sont pour l'instant en ballotage et comptent un point de retard sur l'Equateur (4e). Face au Pérou (10e), les "Albicelestes" devront mettre un terme à une série noire de trois défaites consécutives. Il faut remonter au 6 juin 2009, contre la Colombie (8e), pour retrouver la trace d'une victoire (3-1).

Autre équipe à la limite de l'élimination, l'Uruguay (6e) affronte l'Equateur (4e), quasi certaine de se qualifier. La "Celeste" doit impérativement prendre des points pour continuer à croire en ses chances avant un dernier match décisif en Argentine.


Équipes déjà qualifiées : Brésil, Paraguay.

 

Groupe Amérique du Nord - Concacaf (les trois premiers sont qualifiés, le quatrième joue un match barrage contre le cinquième du groupe AmSud.)


Sur les deux prochaines rencontres, les Etats-Unis (1er) ont besoin d'un seul point pour assurer définitivement leur qualification contre le Honduras (3e), qui rêve de participer à la deuxième coupe du monde de son histoire, après la campagne de 1982.


Le Mexique (2e), invaincu depuis quatre rencontres, est quasiment qualifié. Une victoire contre le Salvador (5e) leur offrirait un billet direct pour l'Afrique du Sud. Mais les Salvadoriens entendent bien prendre les trois points qui leur permettraient de concourir pour la place de barrage occupée par les Costaricains.


Le Costa Rica (4e) compte un seul point de retard sur le Honduras. Ils doivent obligatoirement s'imposer et espérer un faux-pas de leurs concurrents directs pour s'installer dans le quatuor de tête avant un déplacement délicat aux Etats-Unis.

 

 

Groupe Océanie (le premier du groupe joue un match barrage contre le cinquième du groupe Asie)


Vingt-huit ans après leur unique qualification en Coupe du monde, la Nouvelle-Zélande a la possibilité de renouer avec l'élite du football mondial. Sur le passage des "All White" se dresse Bahreïn. Vainqueur de l'Arabie saoudite au "goal average" (0-0, 2-2) grâce à une égalisation de dernière minute, la sélection du Golfe court toujours derrière son premier Mondial.

 

Groupe Asie

Le continent asiatique connaît déjà ses représentants : l'Australie, le Japon, la Corée du Sud et la Corée du Nord ont tous décroché leur billet.

Première publication : 08/10/2009

COMMENTAIRE(S)