Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ?

En savoir plus

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Enfermer la femme, c'est s'emprisonner soi-même"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Tajani : "Le référendum catalan est illégal"

En savoir plus

FRANCE

Arrestation de deux Algériens soupçonnés d'être proches d'AQMI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2009

Deux frères de nationalité algérienne présentés comme proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine de la nébuleuse terroriste, ont été interpellés ce jeudi, à Vienne, dans le département de l'Isère.

REUTERS - Deux ressortissants algériens soupçonnés d'être liés à Al Qaïda ont été interpellés jeudi matin à Vienne, en Isère, a-t-on appris de source judiciaire.

Il s'agit de deux frères présentés comme proches d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine de la nébuleuse islamiste, précise-t-on de même source.

Ils ont été interpellés par des policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste, indique-t-on de source policière.

"Il appartiendra à l'enquête de démontrer quels étaient les objectifs poursuivis par ceux-ci", a dit le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

"Peut-être l'enquête démontrera que, grâce à ces deux interpellations, le pire a pu être évité", a ajouté le ministre de l'Intérieur, qui s'exprimait à la préfecture de Lyon à l'issue d'une réunion sur le thème de la sécurité.

Première publication : 08/10/2009

COMMENTAIRE(S)