Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

#ActuElles

En finir avec les violences faites aux femmes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Macronomics" : les réformes d'Emmanuel Macron pour la France

En savoir plus

FRANCE

Arrestation de deux Algériens soupçonnés d'être proches d'AQMI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2009

Deux frères de nationalité algérienne présentés comme proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine de la nébuleuse terroriste, ont été interpellés ce jeudi, à Vienne, dans le département de l'Isère.

REUTERS - Deux ressortissants algériens soupçonnés d'être liés à Al Qaïda ont été interpellés jeudi matin à Vienne, en Isère, a-t-on appris de source judiciaire.

Il s'agit de deux frères présentés comme proches d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine de la nébuleuse islamiste, précise-t-on de même source.

Ils ont été interpellés par des policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste, indique-t-on de source policière.

"Il appartiendra à l'enquête de démontrer quels étaient les objectifs poursuivis par ceux-ci", a dit le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

"Peut-être l'enquête démontrera que, grâce à ces deux interpellations, le pire a pu être évité", a ajouté le ministre de l'Intérieur, qui s'exprimait à la préfecture de Lyon à l'issue d'une réunion sur le thème de la sécurité.

Première publication : 08/10/2009

COMMENTAIRE(S)