Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Loi asile et immigration : Gérard Collomb essuie la critique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inquiétante disparition de jeunes filles au Nigeria

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : les étudiants contre les armes à feu

En savoir plus

FOCUS

Italie : des mesures concrètes pour améliorer l'accueil des demandeurs d'asile

En savoir plus

Culture

Paris va rendre les fresques revendiquées par Le Caire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/10/2009

Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, qui avait indiqué que la France rendrait à l'Égypte cinq fresques exposées au Louvre si la nature douteuse de leur provenance était confirmée, a décidé de les restituer au Caire.

AFP - Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a décidé vendredi de restituer les cinq fragments de fresques revendiquées par l'Egypte, conformément à l'avis unanime de la Commission scientifique nationale des musées de France, a annoncé le ministère à l'AFP.
   
"La restitution est désormais une question de semaines", a ajouté le ministère.
   
Mercredi, l'Egypte a annoncé publiquement qu'elle suspendait sa coopération archéologique avec le Louvre tant que ces fragments de fresques ne lui étaient pas restitués. Le musée français était averti de ses intentions depuis l'été.
   
Les cinq fragments de peinture murale du tombeau d'un dignitaire de la XVIIIe dynastie égyptienne (1550-1290 avant J.C.), situé dans la Vallée des Rois, près de Louxor, avaient été "acquis de bonne foi" par la France au début des années 2000, selon le ministère de la Culture.
   
A l'unanimité (33 voix sur 33), la Commission scientifique nationale des musées de France a conseillé au ministre de déclasser ces fresques en vue de les restituer à l'Egypte, a indiqué le ministère.
  

Première publication : 09/10/2009

COMMENTAIRE(S)