Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Doutes sur l'identité du second bourreau de Daesh

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Franck Baudino, médecin et PDG de Health 4 Development (H4D)

En savoir plus

POLITIQUE

"L’islam n’est pas organisé en France"

En savoir plus

POLITIQUE

Affaire Fillon - Jouyet : "dommage" que les Français ne puissent pas entendre les enregistrements

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : les revendications des militaires entendues par le pouvoir

En savoir plus

FOCUS

En Iran, un éventuel accord sur le nucléaire divise la population

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pierre Cardin, 92 ans, éternel créateur du futur

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : l'offensive d'Obama face à l'immigration

En savoir plus

Culture

Paris va rendre les fresques revendiquées par Le Caire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/10/2009

Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, qui avait indiqué que la France rendrait à l'Égypte cinq fresques exposées au Louvre si la nature douteuse de leur provenance était confirmée, a décidé de les restituer au Caire.

AFP - Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a décidé vendredi de restituer les cinq fragments de fresques revendiquées par l'Egypte, conformément à l'avis unanime de la Commission scientifique nationale des musées de France, a annoncé le ministère à l'AFP.
   
"La restitution est désormais une question de semaines", a ajouté le ministère.
   
Mercredi, l'Egypte a annoncé publiquement qu'elle suspendait sa coopération archéologique avec le Louvre tant que ces fragments de fresques ne lui étaient pas restitués. Le musée français était averti de ses intentions depuis l'été.
   
Les cinq fragments de peinture murale du tombeau d'un dignitaire de la XVIIIe dynastie égyptienne (1550-1290 avant J.C.), situé dans la Vallée des Rois, près de Louxor, avaient été "acquis de bonne foi" par la France au début des années 2000, selon le ministère de la Culture.
   
A l'unanimité (33 voix sur 33), la Commission scientifique nationale des musées de France a conseillé au ministre de déclasser ces fresques en vue de les restituer à l'Egypte, a indiqué le ministère.
  

Première publication : 09/10/2009

COMMENTAIRE(S)