Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Le PIB russe devrait mieux résister que prévu, selon Moscou

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2009

Le président russe Dmitri Medvedev affirme que le produit intérieur brut (PIB) du pays devrait reculer de 7,5 % en 2009. Pourtant, il y a un mois, son Premier ministre, Vladimir Poutine, tablait plutôt sur une chute de 8 ou 8,5 %.

AFP - Le président russe, Dmitri Medvedev, a estimé dimanche que le Produit intérieur brut (PIB) de la Russie allait chuter de 7,5% en 2009, soit un peu moins que prévu.
 
"La chute réelle du PIB à laquelle nous nous attendons à l'issue de cette année devrait s'établir à environ 7,5%", a déclaré le président russe sur la chaîne télévisée Pervyi Kanal.
 
Fin septembre, le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, avait déjà revu à la baisse la prévision de chute du PIB, l'estimant à 8% voire moins, contre  8,5% précédemment.
 
"Nos attentes relativement optimistes sont désormais justifiées. Mais, il est aussi justifié de dire que l'année prochaine nous serons confrontés à une nouvelle série de problèmes qu'il faudra résoudre", a souligné Dmitri Medvedev.
 
Le président s'est félicité au passage du succès des mesures adoptées pour lutter contre les conséquences sociales de la crise et pour éviter que le système financier russe ne s'écroule.
 
"Au final, nous avons bien su utiliser les mesures anticrise pour empêcher les scénarios catastrophe de se développer en ce qui concerne le chômage et les conséquences financières directes de la crise sur le système bancaire", a-t-il estimé.
 
"Notre système bancaire a résisté et maintenant il va bien", a-t-il encore dit.
 
Le président a aussi tenu à souligner que la monnaie russe était "calme et stable", alors que le rouble avait dû être fortement dévalué il y a un an dans la foulée de la crise et de la chute des prix des matières premières.
 
La Russie a été durement touchée par la crise économique et financière mondiale, notamment en raison de la chute des cours mondiaux des hydrocarbures, qui représentent 60% de ses recettes d'exportation.
 
Sur les huit premiers mois de l'année, le PIB russe a reculé de 10,2% par rapport à la même période de 2008.

Première publication : 11/10/2009

COMMENTAIRE(S)