Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Le PIB russe devrait mieux résister que prévu, selon Moscou

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2009

Le président russe Dmitri Medvedev affirme que le produit intérieur brut (PIB) du pays devrait reculer de 7,5 % en 2009. Pourtant, il y a un mois, son Premier ministre, Vladimir Poutine, tablait plutôt sur une chute de 8 ou 8,5 %.

AFP - Le président russe, Dmitri Medvedev, a estimé dimanche que le Produit intérieur brut (PIB) de la Russie allait chuter de 7,5% en 2009, soit un peu moins que prévu.
 
"La chute réelle du PIB à laquelle nous nous attendons à l'issue de cette année devrait s'établir à environ 7,5%", a déclaré le président russe sur la chaîne télévisée Pervyi Kanal.
 
Fin septembre, le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, avait déjà revu à la baisse la prévision de chute du PIB, l'estimant à 8% voire moins, contre  8,5% précédemment.
 
"Nos attentes relativement optimistes sont désormais justifiées. Mais, il est aussi justifié de dire que l'année prochaine nous serons confrontés à une nouvelle série de problèmes qu'il faudra résoudre", a souligné Dmitri Medvedev.
 
Le président s'est félicité au passage du succès des mesures adoptées pour lutter contre les conséquences sociales de la crise et pour éviter que le système financier russe ne s'écroule.
 
"Au final, nous avons bien su utiliser les mesures anticrise pour empêcher les scénarios catastrophe de se développer en ce qui concerne le chômage et les conséquences financières directes de la crise sur le système bancaire", a-t-il estimé.
 
"Notre système bancaire a résisté et maintenant il va bien", a-t-il encore dit.
 
Le président a aussi tenu à souligner que la monnaie russe était "calme et stable", alors que le rouble avait dû être fortement dévalué il y a un an dans la foulée de la crise et de la chute des prix des matières premières.
 
La Russie a été durement touchée par la crise économique et financière mondiale, notamment en raison de la chute des cours mondiaux des hydrocarbures, qui représentent 60% de ses recettes d'exportation.
 
Sur les huit premiers mois de l'année, le PIB russe a reculé de 10,2% par rapport à la même période de 2008.

Première publication : 11/10/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)