Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

FRANCE

Jean Sarkozy dénonce des "attaques très partiales"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2009

"Quoi que je dise, quoi que je fasse, je serai critiqué", a rétorqué le fils du président français Jean Sarkozy, 23 ans, à ceux qui s'élèvént contre sa probable nomination à la tête de l'Epad.

REUTERS - "Quoi que je fasse, je serai critiqué", répond Jean Sarkozy à ceux qui l'accusent d'user de son patronyme pour prendre la tête de l'Etablissement public d'aménagement de La Défense (Epad), premier quartier d'affaires européen.

 
L'opposition crie au népotisme et juge que Jean Sarkozy, 23 ans, n'a pas les qualifications requises. Des critiques reprises sur internet, où une pétition circule et les moqueries pleuvent.
 
"Depuis que je me suis lancé en politique, j'ai toujours fait l'objet de critiques. Quand on fait ce métier, il faut s'y attendre, s'y préparer", déclare Jean Sarkozy dans un entretien à paraître mardi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.
 
Le fils cadet du président de la République a été élu en 2008 conseiller général du canton de Neuilly-Sud, la ville où il a grandi.
 
Il dénonce "des attaques très partiales".
 
"Depuis deux ans, je suis sur le terrain, je travaille, j'ai toujours été soutenu par ma majorité. Mais quoi que je dise, quoi que je fasse, je serai critiqué. Ce procès en légitimité, on me le fera toujours", dit-il. "Si je devais être jugé aux raccourcis, aux critiques, aux amalgames dont je suis l'objet, je serais probablement condamné à la perpétuité."
 
Jean Sarkozy reconnaît avoir parlé avec son père de sa nomination à la tête de l'Epad, qui pourrait intervenir le 4 décembre.
 
"Il est évident que j'ai informé ceux qui me sont proches, c'est normal. Cela dit, je trace ma route", ajoute-t-il.
 

 

Première publication : 13/10/2009

  • JEAN SARKOZY

    La nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'Epad fait polémique

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jean Sarkozy pressenti pour prendre la tête de l'Epad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)