Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

Amériques

La commission des finances du Sénat approuve le plan santé d'Obama

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 14/10/2009

Le feu vert donné, mardi, par la commission des finances du Sénat américain au projet de réforme du système de santé constitue une victoire pour les démocrates. Le texte doit maintenant être fusionné avec celui adopté plus tôt par la commission de la

La commission des finances du Sénat américain a donné son feu vert, mardi, à 14 voix contre 9, au texte de réforme du système de protection santé défendu par Barack Obama.

"C'est une petite victoire pour le président des États-Unis, nuance pour FRANCE 24 Guillaume Meyer, correspondant à Washington. On est tout au début d'un long processus. Le texte voté n'est qu'un embryon de projet. Et on peut s'attendre à ce que le texte final soit extrêmement modifié. Cependant la machine est enfin lancée et Barack Obama possède dorénavant un projet concret sur la table."

La sénatrice républicaine Olympia Snowe a créé la surprise en apportant son soutien à la majorité démocrate au Congrès. "Quand l'Histoire appelle, l'Histoire appelle", a-t-elle déclaré.

La commission des finances approuve ainsi le principe d’une couverture médicale étendue à l'ensemble des Américains et résidents légaux aux États-Unis, dont le coût serait subventionné en fonction des revenus.

"Notre plan fournirait une couverture santé à 23 millions d'Américains supplémentaires", a affirmé Max Baucus, le président démocrate de la commission.

Le projet approuvé par la commission des finances a reçu une estimation avantageuse en termes de coût. Le bureau du budget du Congrès a publié une étude concluant à une réduction du déficit budgétaire américain de 81 milliards de dollars sur 10 ans après l'application de ce texte. Un rapport commandité par le puissant lobby des assurances avaient conclu, lundi, que le projet de réforme ferait grimper le prix des polices d’assurances.

Ce projet de loi doit ensuite être fusionné avec celui que la commission de la Santé du Sénat a approuvé en juillet, avant d'être soumis aux Sénateurs lors d’une séance plénière. "D'ici la fin de l'année, au mois de décembre, peut-être qu'un projet de loi sera signé par Obama", avance Guillaume Meyer.
 

Première publication : 14/10/2009

COMMENTAIRE(S)