Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Afrique

Le "Boucher de Butare" plaide non coupable devant le TPIR

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/10/2009

L'ancien officier rwandais surnommé le "Boucher de Butare" a plaidé non couplable devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) qui l'accuse d'être l'un des principaux instigateurs du génocide 1994.

REUTERS - Idelphonse Nizeyimana, considéré comme l'un des principaux architectes du génocide rwandais de 1994, a plaidé non coupable mercredi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

L'ancien officier de l'armée et des services de renseignement rwandais, inculpé notamment de génocide, de complicité de génocide et de crimes contre l'humanité, a été arrêté le 5 octobre à son arrivée en Ouganda, en provenance de République démocratique du Congo.

"Nizeyimana (...) a plaidé non coupable de tous les chefs d'inculpation retenus contre lui. La date d'ouverture de son procès sera fixée ultérieurement", indique le TPIR dans un communiqué.

Nizeyimana est soupçonné d'avoir dressé des listes d'intellectuels et de responsables tutsis à l'intention des exécutants du génocide.

On lui reproche également d'avoir érigé des barrages routiers où des Tutsis furent massacrés et d'avoir fourni armes et moyens de transport aux miliciens en sachant qu'ils serviraient au génocide, qui a fait 800.000 morts parmi les Tutsis et les Hutus modérés.
 

Première publication : 14/10/2009

COMMENTAIRE(S)