Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Alassane Ouattara : "Tout est rentré dans l'ordre" avec Guillaume Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Egypte : 235 morts dans l'attaque d'une mosquée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'interview de Mohammed Ben Salmane au New York Times crée la polémique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat dans le Sinaï en Egypte : au moins 235 morts dans l'attaque

En savoir plus

TECH 24

Energy Observer, le premier catamaran propulsé à l'hydrogène

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ibrahim Maalouf : "Je me sens proche du côté nomade de Dalida"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : en Syrie, avec les combattants occidentaux qui ont rejoint les YPG

En savoir plus

FOCUS

Violences sexuelles : les femmes décidées à ne plus se taire

En savoir plus

MODE

Azzedine Alaïa, disparition d'un géant

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 21/10/2009

Les anti-avortement se mobilisent à Madrid

Décryptage des mouvements anti-avortement en Espagne, qui sont capables de rassembler des centaines de milliers de personnes dans les rues alors que le gouvernement Zapatero propose un projet de loi qui prévoit la légalisation de l'IVG jusqu'à 14 sem

Les invités de ce Focus sont Agustin Tizon, secrétaire général du PSOE (Parti socialiste espagnol) à Paris, et Adeline Percept, correspondante de FRANCE 24 à Madrid.
 

Plusieurs dizaines d'associations appellent à une marche, le 17 octobre, contre un projet de loi adopté par le gouvernement espagnol qui doit être discuté au Parlement durant l'automne. Le texte prévoit la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse - le droit d'avorter librement - jusqu'à 14 semaines.

"Le 17 octobre, à Madrid, retentira la clameur de toute l'Espagne pour défendre les plus innocents et les plus vulnérables, les enfants dans le ventre de leur mère", affirme l'organisation Derecho a Vivir (Droit à Vivre).

José-Maria Aznar, qui fut président d'un gouvernement conservateur entre 1996 et 2004, devrait participer à la manifestation.
En Espagne, l'avortement est dépénalisé depuis 1985, mais seulement dans certaines conditions : viol, malformation du fœtus ou danger pour la santé psychologique de la mère.

Les associations anti-avortement sont capables de faire descendre des centaines de milliers de personnes dans la rue ; elles agissent comme autant de relais de la très conservatrice hiérarchie catholique espagnole hostile aux réformes sociales du gouvernement Zapatero (mariage homosexuel, droit à l'avortement, etc.). Qui sont-elles ? Comment font-elles valoir leurs idées au quotidien ? Reportage.
 

Par Adeline PERCEPT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/11/2017 FRANCE

Violences sexuelles : les femmes décidées à ne plus se taire

En France, une femme sur deux dit avoir été victime de harcèlement ou d'agression sexuelle. Si en parler reste difficile, les langues se délient depuis l'affaire Weinstein et les...

En savoir plus

24/11/2017 Moyen-Orient

Vidéo : en Syrie, avec les combattants occidentaux qui ont rejoint les YPG

En Syrie, des centaines de jeunes occidentaux ont rejoint les YPG, les brigades de protection du peuple. Une force Kurde, d'inspiration marxiste qui combat l'organisation État...

En savoir plus

23/11/2017 Pakistan

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

Malgré les attentats terroristes à répétition qui ont frappé le Pakistan ces dernières années, le pays redevient peu à peu une destination touristique prisée des voyageurs. La...

En savoir plus

22/11/2017 Tunisie

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

Début octobre, une embarcation chargée de migrants a fait naufrage au large de l'île de Kerkennah, non loin de Sfax, en Tunisie. Au moins 45 personnes ont perdu la vie. Une...

En savoir plus

21/11/2017 Donald Trump

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

Aux États-Unis, en juillet dernier, Donald Trump a annoncé dans un tweet qu'il voulait interdire aux personnes transgenres de servir dans l'armée. Le président américain remet...

En savoir plus