Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

EUROPE

La Constitution amendée en vue de la signature du traité de Lisbonne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/10/2009

Près de deux semaines après la victoire du "oui" au référendum sur le traité de Lisbonne, la présidente de la République d'Irlande, Mary McAleese (photo), a amendé la Constitution du pays pour permettre à Dublin de ratifier le texte.

AFP - L'Irlande a achevé jeudi son processus de ratification du traité européen de Lisbonne avec la signature d'un texte constitutionnel par la présidente Mary McAleese, près de deux semaines après la victoire du "oui" au référendum, a annoncé la présidence dans un communiqué.

La présidente "a signé le 28e amendement", qui amende la constitution de la République d'Irlande et permet la ratification du traité, est-il indiqué dans le communiqué.

Le 2 octobre, les Irlandais avaient voté "oui" à 67,13% lors du référendum sur le traité de Lisbonne, qu'ils avaient rejeté avec 53,4% de "non" lors d'un premier référendum en juin 2008.

Censé permettre à l'Union européenne de fonctionner de manière plus efficace, le traité de Lisbonne a déjà été ratifié par 26 des 27 pays de l'UE.

En République tchèque, le gouvernement a déjà signé le traité de Lisbonne et les deux chambres du Parlement l'ont ratifié. Mais il manque encore la signature du président, l'eurosceptique Vaclav Klaus.

Ce dernier a conditionné sa signature à une dérogation pour son pays empêchant toute restitution des biens des Allemands des Sudètes confisqués après la Seconde guerre mondiale, en vertu des décrets signés par le président tchécoslovaque d'alors, Edvard Benes.

Première publication : 16/10/2009

COMMENTAIRE(S)