Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Sports

Le mythique stade brésilien du Maracana va fermer ses portes pour trois ans

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 16/10/2009

Après 60 ans de bons et loyaux services, le Maracana va fermer ses portes pour les trois prochaines années. Une parenthèse prévue à partir de février, qui permettra à l’enceinte de se préparer au Mondial-2014 et aux JO-2016.

Depuis son ouverture en 1950, le Maracana n’a jamais connu de club résident. Mais la pelouse du temple du football brésilien a accueilli de grands footballeurs. Les grands clubs de Rio - Botafogo, Flamengo et Fluminense - y ont élu domicile ponctuellement, lors des grands rendez-vous du championnat brésilien ou de la Copa Libertadores.

À partir de février 2010, cette enceinte mythique fermera ses portes pour trois années. Une parenthèse destinée à permettre la mise aux normes du complexe sportif, en prévision de la Coupe du monde 2014.

Selon l’engagement obtenu par la Fifa auprès des autorités locales, le chantier devrait être conclu d’ici à 2013, soit un an avant le Mondial. La rénovation est estimée à 430 millions de reals (près de 170 millions d’euros) et sera financé à 80 % par la banque publique BNDS. Les 20 % restant, qui comprennent la gestion du stade et de ses annexes, seront confiés à des acteurs du secteur privé.

Monument historique

Le Maracana, l’un des plus grands stades au monde, compte aujourd’hui près de 90 000 places assises. Cette capacité ne devrait pas faire l’objet d’une modification conséquente. La réfection de l’enceinte, classée monument historique, portera essentiellement sur la pose d’une toiture au-dessus de tous les gradins, ainsi que sur la mise aux normes en termes de sécurité.

Selon les pouvoirs publics, ce grand chantier permettra également de redynamiser l’ensemble du quartier Maracana, secteur populaire de la ville dont les favelas pourraient être démolies prochainement.

Première publication : 16/10/2009

COMMENTAIRE(S)