Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

Sports

Le mythique stade brésilien du Maracana va fermer ses portes pour trois ans

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 16/10/2009

Après 60 ans de bons et loyaux services, le Maracana va fermer ses portes pour les trois prochaines années. Une parenthèse prévue à partir de février, qui permettra à l’enceinte de se préparer au Mondial-2014 et aux JO-2016.

Depuis son ouverture en 1950, le Maracana n’a jamais connu de club résident. Mais la pelouse du temple du football brésilien a accueilli de grands footballeurs. Les grands clubs de Rio - Botafogo, Flamengo et Fluminense - y ont élu domicile ponctuellement, lors des grands rendez-vous du championnat brésilien ou de la Copa Libertadores.

À partir de février 2010, cette enceinte mythique fermera ses portes pour trois années. Une parenthèse destinée à permettre la mise aux normes du complexe sportif, en prévision de la Coupe du monde 2014.

Selon l’engagement obtenu par la Fifa auprès des autorités locales, le chantier devrait être conclu d’ici à 2013, soit un an avant le Mondial. La rénovation est estimée à 430 millions de reals (près de 170 millions d’euros) et sera financé à 80 % par la banque publique BNDS. Les 20 % restant, qui comprennent la gestion du stade et de ses annexes, seront confiés à des acteurs du secteur privé.

Monument historique

Le Maracana, l’un des plus grands stades au monde, compte aujourd’hui près de 90 000 places assises. Cette capacité ne devrait pas faire l’objet d’une modification conséquente. La réfection de l’enceinte, classée monument historique, portera essentiellement sur la pose d’une toiture au-dessus de tous les gradins, ainsi que sur la mise aux normes en termes de sécurité.

Selon les pouvoirs publics, ce grand chantier permettra également de redynamiser l’ensemble du quartier Maracana, secteur populaire de la ville dont les favelas pourraient être démolies prochainement.

Première publication : 16/10/2009

COMMENTAIRE(S)