Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Afrique

Le Premier ministre Tsvangirai suspend ses contacts avec le camp présidentiel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/05/2010

À trois jours de l'ouverture du procès pour terrorisme de Roy Bennett, trésorier du parti de Morgan Tsvangirai, le Premier ministre zimbabwéen a annoncé qu'il rompait tout contact avec le camp du président Robert Mugabe. Il reste toutefois au gouvern

AFP - Le Premier ministre du Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, a annoncé vendredi qu'il suspendait tous ses contacts avec le camp présidentiel, en raison de l'affaire Roy Bennett, mais qu'il ne se retirait pas du gouvernement d'union.
  
"C'est notre droit de nous détacher d'un partenaire malhonnête et indigne de confiance", a déclaré lors d'une conférence de presse Morgan Tsvangirai, qui partage depuis février le pouvoir avec le président Robert Mugabe.
  
"Pour cette raison, bien que nous restions au gouvernement, nous allons nous désengager de la Zanu-PF (le parti présidentiel) et notamment des réunions et des conseils des ministres jusqu'à ce que la confiance et le respect soient restaurés", a-t-il ajouté.
  
Un tribunal a ordonné mercredi la remise en détention de Roy Bennett, le trésorier du parti de Morgan Tsvangirai, et annoncé qu'il serait jugé pour terrorisme à partir de lundi.
  
Cet ancien fermier blanc avait été arrêté le 13 février, le jour de la prestation de serment du gouvernement d'union, dont il devait faire partie en tant que vice-ministre de l'Agriculture.
  
Le parti de Morgan Tsvangirai estime qu'il est victime d'un complot politique orchestré par le camp présidentiel.
 

Première publication : 16/10/2009

COMMENTAIRE(S)