Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

Economie

Un magnat chinois de l’automobile veut "booster" le marché du véhicule non polluant

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 16/10/2009

Yang Rong affirme avoir développé un moteur hybride révolutionnaire. Mais aux États-Unis, un marché qu'il convoite tout particulièrement, son annonce suscite un certain scepticisme.

Yang Rong, l’ancien président de Brilliance China Automotive Holdings - le partenaire chinois de BMW -, envisage d’investir plusieurs milliards de dollars aux Etats-Unis dans le domaine des véhicules non polluants. L'ex-magnat chinois de l’automobile, qui a fui la République populaire après avoir été accusé de crimes économiques, souhaite construire trois usines sur le sol américain d’ici à 2017. Un dispositif qui permettrait de produire trois millions de véhicules non polluants par an.

Yang Rong, élu troisième fortune de Chine en 2001 par le magazine "Forbes", est aujourd’hui le président d’une petite entreprise, Far East Golden Resources Group. Vendredi, dans un entretien à Reuters, il a affirmé avoir développé un moteur hybride capable de fonctionner au gaz naturel, à l’essence ou à l’électricité.

Afin de mettre en place ce projet, Yang Rong est actuellement à la recherche d’investisseurs : il doit  réunir près de 60 milliards de yuans (5,89 milliards d'euros). Un montant qui, il espère, pourra notamment financer la production de six millions de moteurs et créer près de 54 000 emplois.

Une révolution accueillie avec scepticisme

Les analystes n'ont pas tous accueilli avec enthousiasme l'annonce de Yang Rong, dont le moteur serait le premier de ce type dans le monde. Interrogé par Reuters, Boni Sa, du cabinet de conseil spécialisé CSM Worldwide, estime qu’il n’y a pas lieu pour le moment de prendre "ses propos au sérieux car il n’a aucune preuve que la technologie qu’il affirme avoir maîtrisé peut être utilisé pour une production de masse".

Un doute auquel vient s’ajouter le caractère fortement concurrentiel du marché américain et les récentes statistiques de la vente de véhicules hybrides aux Etats-Unis. Depuis le début de l’année et la stabilisation du prix de l'essence, on estime qu’un peu plus de 220 000 véhicules hybrides se sont vendus, soit un recul de 15 %. Les véhicules hybrides ne représentent que 3 % des 7,8 millions de voitures vendues outre-Atlantique depuis le mois de janvier.
 

Première publication : 16/10/2009

COMMENTAIRE(S)