Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Rafah, les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Economie

Un magnat chinois de l’automobile veut "booster" le marché du véhicule non polluant

©

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 16/10/2009

Yang Rong affirme avoir développé un moteur hybride révolutionnaire. Mais aux États-Unis, un marché qu'il convoite tout particulièrement, son annonce suscite un certain scepticisme.

Yang Rong, l’ancien président de Brilliance China Automotive Holdings - le partenaire chinois de BMW -, envisage d’investir plusieurs milliards de dollars aux Etats-Unis dans le domaine des véhicules non polluants. L'ex-magnat chinois de l’automobile, qui a fui la République populaire après avoir été accusé de crimes économiques, souhaite construire trois usines sur le sol américain d’ici à 2017. Un dispositif qui permettrait de produire trois millions de véhicules non polluants par an.

Yang Rong, élu troisième fortune de Chine en 2001 par le magazine "Forbes", est aujourd’hui le président d’une petite entreprise, Far East Golden Resources Group. Vendredi, dans un entretien à Reuters, il a affirmé avoir développé un moteur hybride capable de fonctionner au gaz naturel, à l’essence ou à l’électricité.

Afin de mettre en place ce projet, Yang Rong est actuellement à la recherche d’investisseurs : il doit  réunir près de 60 milliards de yuans (5,89 milliards d'euros). Un montant qui, il espère, pourra notamment financer la production de six millions de moteurs et créer près de 54 000 emplois.

Une révolution accueillie avec scepticisme

Les analystes n'ont pas tous accueilli avec enthousiasme l'annonce de Yang Rong, dont le moteur serait le premier de ce type dans le monde. Interrogé par Reuters, Boni Sa, du cabinet de conseil spécialisé CSM Worldwide, estime qu’il n’y a pas lieu pour le moment de prendre "ses propos au sérieux car il n’a aucune preuve que la technologie qu’il affirme avoir maîtrisé peut être utilisé pour une production de masse".

Un doute auquel vient s’ajouter le caractère fortement concurrentiel du marché américain et les récentes statistiques de la vente de véhicules hybrides aux Etats-Unis. Depuis le début de l’année et la stabilisation du prix de l'essence, on estime qu’un peu plus de 220 000 véhicules hybrides se sont vendus, soit un recul de 15 %. Les véhicules hybrides ne représentent que 3 % des 7,8 millions de voitures vendues outre-Atlantique depuis le mois de janvier.
 

Première publication : 16/10/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)