Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

FRANCE

Grève à la Sncf : Trafic conforme aux prévisions

Texte par AFP

Dernière modification : 20/10/2009

Le mouvement de grève des cheminots, à l'appel des syndicats CGT-Fgaac/CFDT et Sud Rail, a débuté lundi à 20H00, mardi matin le trafic était conforme aux prévisions, a indiqué un porte-parole de la SNCF à l'AFP.

AFP - Le mouvement de grève des cheminots, à l'appel des syndicats CGT-Fgaac/CFDT et Sud Rail, a débuté lundi à 20H00, mardi matin le trafic était conforme aux prévisions, a indiqué un porte-parole de la SNCF à l'AFP.

Le trafic international (Eurostar, Thalis) était normal mardi peu après 06h00, ainsi que celui du TGV Est et certains secteurs d'Ile-de-France (RER A et E) et entre La Verrière et La Défense.

Deux trains sur trois en moyenne circulent sur le réseau TGV et il y aura un train sur deux en moyenne pour les Corail (Paris-province), les Intercités (province-province) et les TER.

En Ile-de-France, sur le réseau Transilien seul un train sur deux circule sur le RER B, deux trains sur trois sur le C et trois trains sur quatre sur le D. Vers la banlieue, il est prévu un train sur deux au départ de Paris-Nord et Paris-Montparnasse, et deux trains sur trois depuis Paris-Est, Paris-Saint-Lazare et Paris-Gare de Lyon.

Les trois syndicats ont déposé un préavis non-reconductible de lundi soir à mardi minuit pour défendre l'emploi - surtout dans le fret où ils redoutent des milliers de suppressions de postes - les salaires et plus largement s'opposer à la réorganisation de l'entreprise alors que la concurrence s'installe dans le paysage ferroviaire.

Le retour à la normale est prévu "dès le premier train mercredi matin". "Il n'y aura pas de retour progressif à la normale, car le préavis se terminant à minuit, cela nous laisse le temps de repositionner les trains pour mercredi matin à la première heure", a expliqué un porte-parole de la SNCF.

Première publication : 20/10/2009

COMMENTAIRE(S)