Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'université d'Islamabad visée par un double attentat

Vidéo par Florence VILLEMINOT

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 20/10/2009

Deux bombes ont explosé, mardi, dans un bâtiment de l'université d'Islamabad, la capitale du Pakistan. Depuis plus de deux ans, le pays est en proie à une vague d'attaques sanglantes perpétrées par des Taliban.

Deux bombes ont explosé à quelques minutes d’intervalle, mardi, dans un bâtiment de l'université d'Islamabad, la capitale du Pakistan. Selon Anne-Isabelle Tollet, correspondante de FRANCE 24 à Islamabad, le premier kamikaze s’est fait exploser dans la cafétéria pour filles de la faculté, l’autre dans celle réservée aux hommes. Un bilan provisoire fait état d'au moins sept tués, dont les deux assaillants.

"3 000 étudiants se trouvaient sur le campus de l’université, précise Stephen Kloss, un autre journaliste de FRANCE 24 présent sur place. La police tente de savoir si les cerveaux de ces attaques sont toujours dans les bâtiments de l’université." Les journalistes rapportent également que des étudiants étrangers, notamment malaisiens et indonésiens, feraient partie des victimes.

170 personnes tuées en 12 jours

Selon Stephen Kloss, la plupart des habitants d’Islamabad sont persuadés que ce double attentat est “lié à l’incursion de l’armée [pakistanaise] dans le Sud-Waziristan.” Un point de vue que partage Anne-Isabelle Tollet : "Il fallait s’attendre à des représailles des Taliban". 

Depuis deux ans, le Pakistan est en proie à une vague d'attentats sanglants perpétrés par des Taliban alliés à Al-Qaïda. Au début du mois d'octobre, ces derniers ont intensifié leurs attaques, tuant plus de 170 personnes en douze jours, jusqu'au cœur du quartier général de l'armée, dans la banlieue d'Islamabad, forçant les autorités à précipiter une offensive terrestre contre le fief du Mouvement des Taliban du Pakistan (TTP), le Sud-Waziristan.

Les combats entre l’armée pakistanaise et les insurgés islamistes, qui ont commencé samedi, se poursuivent ce mardi.

Lundi, le gouvernement a annoncé la fermeture de toutes les écoles et universités, mais "toutes n’ont pas suivi ces recommandations", conclut la journaliste.
 

Première publication : 20/10/2009

COMMENTAIRE(S)