Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

Economie

Jean-Marie Messier, l'ex-patron de Vivendi, renvoyé devant le tribunal correctionnel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/10/2009

L'ex-patron de Vivendi Universal a été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "diffusion d'informations fausses ou trompeuses" sur la situation financière du groupe en 2001, manipulation de cours et abus de biens sociaux.

AFP - L'ancien patron de Vivendi Universal (VU), Jean-Marie Messier, et l'ancien vice-président, Edgar Bronfman Jr, ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel dans le dossier des malversations présumées au sein du groupe, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

Dans son ordonnance de renvoi du 16 octobre, le juge d'instruction Jean-Marie d'Huy va à l'encontre du réquisitoire de non-lieu général demandé par le parquet fin janvier.

Le magistrat renvoie Jean-Marie Messier des chefs de diffusion d'informations fausses ou trompeuses, de manipulation de cours et d'abus de biens sociaux.

Il considère notamment que le patron du groupe de communication et de médias a diffusé au public de "informations fausses ou trompeuses" sur le niveau d'endettement du groupe et sur la situation financière du groupe pour l'exercice 2001.

Le juge d'Huy considère qu'Edgard Bronfman Jr, vice-exécutif du groupe, doit être jugé pour délit d'initié après avoir vendu des stock-options en janvier 2002 alors qu'il avait "connaissance de faits non communiqués au public", selon l'ordonnance consultée par l'AFP.

Au total, sept personnes, dont l'ancien directeur financier du groupe Guillaume Hannezo et son ancien directeur général Eric Licoys, sont renvoyés devant le tribunal.

Cette décision intervient alors que Vivendi Universal et Jean-Marie Messier comparaissent devant un tribunal de New York, qui pourrait les forcer à verser des milliards de dollars d'indemnités à leurs actionnaires pour avoir embelli les comptes du groupe jusqu'en 2002.
 

Première publication : 22/10/2009

COMMENTAIRE(S)