Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

Amériques

300 arrestations lors d'un coup de filet contre le cartel mexicain La Familia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/10/2009

Une vaste opération de police aux États-Unis a permis l'arrestation de 300 personnes appartenant au puissant cartel mexicain La Familia. Plus de 3 millions de dollars en liquide et des centaines de kilos de drogue ont été saisis.

AFP - Les autorités judiciaires américaines ont annoncé jeudi avoir arrêté 303 membres du puissant cartel mexicain "La Familia" (La Famille), et avoir saisi une grande quantité de drogue au cours d'une opération d'une ampleur inédite sur le territoire américain.
   
"Cette opération a infligé un sérieux revers à la chaîne d'approvisionnement de La Familia en ce qui concerne les drogues illicites, les armes et l'argent liquide transitant entre le Mexique et les Etats-Unis", s'est félicité le ministre américain de la Justice Eric Holder, en annonçant cette intervention de deux jours qui s'est achevée tôt jeudi matin.
   
"Le cartel La Familia a fait preuve d'un niveau incroyable de sophistication et de cruauté (...). En saisissant leur drogue et coupant leur chaîne d'approvisionnement, nous avons perturbé leur routine", a-t-il ajouté.
   
Plus de 3.000 membres des forces de l'ordre (agents fédéraux et officiers de police) avaient été déployés dans 19 Etats américains au cours des deux jours de cette opération qui s'inscrit dans le cadre d'une vaste action anti-drogue qui a débouché sur près de 1.200 arrestations depuis 2005.
   
Selon M. Holder, le raid a notamment permis la saisie de 3,4 millions de dollars en liquide, 144 armes, 109 véhicules, 331 kilos de métamphétamine, 62 kilos de cocaïne et 439 kilos de marijuana.
   
"Ce sont des drogues qui étaient destinées à nos rues, et les armes étaient souvent pour les rues mexicaines", a affirmé M. Holder.
   
Les opérations de La Familia "s'étendent en profondeur aux Etats-Unis", a également relevé le ministre, qualifiant le gang d'"un des plus violents" parmi les cinq plus gros cartels mexicains.
   
Parallèlement, le chef de La Familia Servando Gomez-Martinez a été inculpé par un grand jury à New York, avec trois autres membres du gang, de complot visant à importer de la cocaïne et de la métamphétamine aux Etats-Unis. Ils risquent l'emprisonnement à vie.
   
Le problème du trafic de drogue entre les Etats-Unis et son voisin du sud "n'est pas le problème d'un seul pays et le résoudre nécessitera plus que la solution d'un seul pays", a reconnu M. Holder, saluant les efforts héroïques du Mexique pour combattre le fléau.
   
Il a affirmé que même si "un raid ne va pas mettre un terme définitif aux cartels, ces attaques frontales au coeur des opérations du cartel aux Etats-Unis font une différence".
   
Le président mexicain Felipe Calderon a déployé quelque 50.000 militaires et policiers pour lutter contre les cartels dans son pays, mais a échoué jusqu'à présent à mettre fin aux violences liées au narcotrafic qui ont provoqué la mort d'environ 14.000 personnes depuis fin 2006.
   
Basée dans le Michoacan, dans le sud-ouest du Mexique, La Familia contrôle la production et la distribution de la drogue dans cette région, et assure le convoi de "vastes quantités" de cocaïne et de métamphétamine vers les Etats-Unis, selon le ministère de la Justice, qui précise que l'organisation est "lourdement armée".
   
Le cartel se dit opposé à la vente de métamphétamine aux Mexicains, mais ne voit pas d'inconvénient à ce que ce produit soit consommé par les Américains.

 

Première publication : 22/10/2009

COMMENTAIRE(S)