Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

Le président Abbas convoque des élections générales le 24 janvier

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2009

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a convoqué des élections présidentielle et législatives pour le 24 janvier 2010 dans les Territoires palestiniens. Une décision jugée "illégale et inconstitutionnelle" par le Hamas.

AFP - Le président palestinien Mahmoud Abbas a convoqué des élections présidentielles et législatives pour le 24 janvier 2010 dans l'ensemble des territoires palestiniens, selon un décret présidentiel publié vendredi à Ramallah en Cisjordanie.
   
Le mouvement Hamas a immédiatement rejeté ce décret, le jugeant "illégal et inconstitutionnel".
   
"Le peuple palestinien est invité à des élections présidentielles et législatives, libres et au scrutin direct, à Jérusalem, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza le dimanche 24 janvier", indique le décret.
   

"Le président et les membres de la Commission électorale centrale et toutes les parties concernées sont appelées à mettre en application les dispositions du décret", ajoute le texte.
   
En vertu de la Loi fondamentale palestinienne, M. Abbas devait proclamer la date des élections générales trois mois avant leur tenue. Le 24 janvier 2010 est la date de l'expiration du mandat de quatre ans du Conseil législatif palestinien (CLP, le Parlement de l'Autorité palestinienne), élu en 2006.
   
Les élections de 2006 avaient vu la victoire du mouvement islamiste palestinien Hamas sur son principal rival, le Fatah, dirigé par M. Abbas.
   
Quant au président Abbas, élu en janvier 2005, son mandat devait expirer en janvier 2009 mais il a été prorogé par l'Autorité palestinienne d'un an aux termes d'une disposition de la loi électorale stipulant la tenue des scrutins législatif et présidentiel en même temps. Le Hamas a contesté cette prorogation.
   
M. Abbas avait annoncé mardi au Caire qu'il allait émettre un décret présidentiel convoquant des élections pour le 24 janvier, mais il n'a pas exclu de modifier cette date en cas d'accord avec le Hamas en vue d'une réconciliation.
   
L'Egypte parraine depuis des mois un dialogue de réconciliation entre le Hamas et le Fatah, à couteaux tirés depuis que le mouvement islamiste s'est emparé par la force de la bande de Gaza délogeant les forces loyales à M. Abbas après 18 mois de coexistence houleuse au pouvoir.
   
Le Fatah a signé l'accord de réconciliation proposé récemment par l'Egypte mais pas le Hamas.
   
M. Abbas avait précisé qu'en cas de signature du Hamas, il émettrait un décret pour la tenue des élections le 28 juin, la date du scrutin suggérée par l'Egypte dans le projet d'accord proposé pour une réconciliation.
   
Mais le président palestinien avait prévenu qu'il pourrait convoquer des élections pour début 2010, comme le stipule la Loi fondamentale: "Nous sommes contraints, conformément à notre Constitution, d'annoncer avant le 25 octobre la date des élections pour la tenue du scrutin avant le 25 janvier prochain".
   
M. Abbas a rejeté sur le Hamas la responsabilité du blocage actuel dans les efforts de réconciliation. Le Hamas souhaite un délai "pour plus de consultations internes" au sujet de l'accord, laissant planer l'incertitude sur ses intentions.
   
Le Caire a multiplié les attaques ces derniers jours contre le Hamas l'accusant de ruiner, par ses "tergiversations", toute chance de rétablir l'unité du camp palestinien.
   
La réconciliation des factions palestiniennes est considérée comme cruciale pour une reprise des négociations de paix avec Israël.

 

Première publication : 23/10/2009

  • RÉCONCILIATION INTERPALESTINIENNE

    Le Hamas repousse la signature du plan de réconciliation, Abbas s'impatiente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)