Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping promet "un nouveau modèle commercial" plus ouvert et plus équitable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le scrutin sera-t-il crédible ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

Sports

Loeb prend l'avantage sur Hirvonen à l'issue des premières spéciales

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/10/2009

Le Français Sébastien Loeb (Citroën) ne compte que 5 petites secondes d’avance sur son rival Mikko Hirvonen (Ford) après la première journée du Rallye de Grande-Bretagne, dernière épreuve du championnat du monde.

Le duel tient pour le moment ses promesses. Vendredi, sur les routes galloises, Sébastien Loeb (Citroën) a pris la tête du rallye de Grande-Bretagne devant Mikko Hirvonen (Ford). Mais le Français, qui doit absolument terminer devant le Finlandais dans cette dernière épreuve de la saison s'il veut s'adjuger un sixième titre mondial, ne compte que 5 secondes d’avance sur son rival.

Dans le brouillard gallois, Loeb a remporté quatre des six spéciales du jour, contre deux pour Hirvonen. "Mikko est très rapide donc c'est vraiment très difficile, très stressant. Mais je suis heureux, nous sommes devant pour le moment", s’est félicité l'Alsacien à l’issue des spéciales du jour.

Les deux rivaux ont creusé l’écart sur les autres concurrents au classement général, et auront tout le loisir de s’expliquer dans les spéciales de samedi et de dimanche.

"Ça pourrait être plus serré samedi, le combat continue", a prévenu le Finlandais, conscient que la foire d’empoigne ne fait que commencer. Car dimanche soir, le titre de champion du monde ne sera remis qu'à un seul homme.

Première publication : 23/10/2009

  • FORMULE 1

    Le Français Jean Todt élu à la tête de la FIA

    En savoir plus

  • SPORTS MÉCANIQUES

    Le programme auto-moto du week-end

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)