Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

Nokia traduit Apple et son iPhone en justice

Vidéo par Achren VERDIAN

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 23/10/2009

Le premier constructeur mondial de téléphones portables a déposé plainte pour violation de brevets contre le créateur de l’iPhone. Un recours qui annonce une longue bataille juridique dont les enjeux sont plus stratégiques que financiers.

Alors qu’Apple s’installe de plus en plus sur le marché de la téléphonie mobile avec son iPhone, le leader du secteur, le finlandais Nokia, a décidé de déposer plainte contre son concurrent pour violations de brevets dans les smartphones (téléphones dits intelligents connectés à l’Internet). La marque à la pomme n’a, pour l’heure, pas encore réagi.

Le recours, déposé devant une cour de l’Etat du Delaware, aux États-Unis, liste 10 brevets déposés par le géant finlandais, dont des technologies sans fil, le cryptage vocal et certaines normes de sécurité, qui seraient utilisées par Apple sans qu’il ne s’acquitte des droits de licence. Il serait l’un des rares acteurs de ce marché, d’après Nokia, à ne pas avoir signé d’accord.

Dans un communiqué, le constructeur affirme qu’il ne va pas laisser Apple "profiter gratuitement de ces innovations" alors qu’il a dépensé plus de 40 milliards d’euros en recherches et développement. Nokia affirme avoir demandé à plusieurs reprises à son concurrent américain de signer les accords de brevets. Sans succès. Il s’agirait du "dernier recours" pour le géant des télécommunications qui ne demande pas l’arrêt des ventes de l’iPhone mais le versement de dommages et intérêts.

Goutte d’eau

La bataille juridique qui s’annonce risque d’être longue. "Rien que pour établir la violation de brevet, il faut prévoir des années", estime dans le "New York Times" Jerry A. Kaufman, le président d’Alexandre Resources, une agence de consulting américaine spécialisée dans les questions de brevets.

Plus qu’une histoire de gros sous, cette action en justice pourrait être une réaction de Nokia à la montée en puissance d’Apple. Pour le fabricant finlandais, les royalties dérivées de ses brevets ne constituent en effet qu’une goutte d’eau dans son chiffre d’affaires. "Seulement 1 ou 2 % du prix des téléphones", précise Jerry A. Kaufman. Apple lui devrait quelques centaines de millions de dollars.

Par cette action, Nokia chercherait plutôt à contraindre un poids lourd des smartphones à suivre ses propres règles. Aux Etats-Unis, marché stratégique pour la téléphonie mobile, l’iPhone possède 22 % des parts de marché du secteur, selon une enquête du cabinet d’étude IDC.

 

Première publication : 23/10/2009

COMMENTAIRE(S)