Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Sports

Sébastien Loeb se rapproche d'un sixième titre mondial consécutif

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2009

Sébastien Loeb (Citroën)a accru son avance sur son rival finlandais Mikko Hirvonen (Ford) lors de la deuxième journée du rallye de Grande-Bretagne. Épreuve à l'issue de laquelle le Français pourrait remporter son sixième titre mondial.

AFP - Sébastien Loeb (Citroën C4) a creusé l'écart en tête du rallye de Grande-Bretagne, samedi matin dans la région de Cardiff, et a fait passer de cinq à 25 secondes, en trois épreuves spéciales et 70 km chronométrés, son avance sur Mikko Hirvonen (Ford Focus).

Gêné par la pluie et surtout par une branche s'étant accrochée à ses essuie-glaces, Loeb a d'abord perdu deux grosses secondes dans l'ES7 (Rhondda 1, 35 km) sur Hirvonen, reparti à l'aube dans une Focus sur laquelle, par précaution, la transmission avait été changée.

Le Finlandais est alors revenu à trois secondes du Français, de quoi l'inciter à sortir l'artillerie lourde: 10 secondes de mieux qu'Hirvonen dans l'ES8 (Crychan 1, 15 km), puis encore 12 secondes dans l'ES9 (Halfway 1, 18 km). De quoi rentrer à Cardiff Bay, pour l'assistance de la mi-journée, avec un joli matelas de 25 secondes, après 200 km de spéciales.

Derrière les deux caïds, le combat des hommes en C4 a continué, sous la pluie battante, Dani Sordo reprenant la 3e place à un Petter Solberg très gêné par des essuie-glaces hors-service et beaucoup de buée sur son pare-brise.

Quant à Sébastien Ogier, le champion du monde Junior-WRC, bien accroché à la 5e place, il a préféré rester à distance raisonnable des furieux de devant, pour éviter de quitter le rallye prématurément, le samedi matin, comme l'an dernier.


 

Première publication : 24/10/2009

  • MOTOGP

    Valentino Rossi s'empare de la pole position du GP de Malaisie

    En savoir plus

  • SPORTS MÉCANIQUES

    Le programme auto-moto du week-end

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Le Français Jean Todt élu à la tête de la FIA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)