Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Sports

Sébastien Loeb se rapproche d'un sixième titre mondial consécutif

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2009

Sébastien Loeb (Citroën)a accru son avance sur son rival finlandais Mikko Hirvonen (Ford) lors de la deuxième journée du rallye de Grande-Bretagne. Épreuve à l'issue de laquelle le Français pourrait remporter son sixième titre mondial.

AFP - Sébastien Loeb (Citroën C4) a creusé l'écart en tête du rallye de Grande-Bretagne, samedi matin dans la région de Cardiff, et a fait passer de cinq à 25 secondes, en trois épreuves spéciales et 70 km chronométrés, son avance sur Mikko Hirvonen (Ford Focus).

Gêné par la pluie et surtout par une branche s'étant accrochée à ses essuie-glaces, Loeb a d'abord perdu deux grosses secondes dans l'ES7 (Rhondda 1, 35 km) sur Hirvonen, reparti à l'aube dans une Focus sur laquelle, par précaution, la transmission avait été changée.

Le Finlandais est alors revenu à trois secondes du Français, de quoi l'inciter à sortir l'artillerie lourde: 10 secondes de mieux qu'Hirvonen dans l'ES8 (Crychan 1, 15 km), puis encore 12 secondes dans l'ES9 (Halfway 1, 18 km). De quoi rentrer à Cardiff Bay, pour l'assistance de la mi-journée, avec un joli matelas de 25 secondes, après 200 km de spéciales.

Derrière les deux caïds, le combat des hommes en C4 a continué, sous la pluie battante, Dani Sordo reprenant la 3e place à un Petter Solberg très gêné par des essuie-glaces hors-service et beaucoup de buée sur son pare-brise.

Quant à Sébastien Ogier, le champion du monde Junior-WRC, bien accroché à la 5e place, il a préféré rester à distance raisonnable des furieux de devant, pour éviter de quitter le rallye prématurément, le samedi matin, comme l'an dernier.


 

Première publication : 24/10/2009

  • MOTOGP

    Valentino Rossi s'empare de la pole position du GP de Malaisie

    En savoir plus

  • SPORTS MÉCANIQUES

    Le programme auto-moto du week-end

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Le Français Jean Todt élu à la tête de la FIA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)