Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Des ultras au gardien de but de Liverpool : "Tes enfants méritent de mourir"

En savoir plus

L’invité du jour

Samia Orosemane : "On peut se moquer avec bienveillance et avec amour"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La chute de la monnaie turque s'invite dans la campagne

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sport : un Forum mondial pour lutter contre le dopage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : quels défis pour le président réélu Abdel Fattah Al-Sissi ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

Sports

Le match OM-PSG reporté pour cause de grippe A (H1N1)

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2009

La découverte d'un troisième cas de grippe A (H1N1) au sein de l'effectif parisien a contraint les instances du football français à reporter le match OM-PSG prévu dimanche soir au Stade Vélodrome.

AFP - La commission des compétitions de la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de reporter le match Marseille-Paris SG prévu dimanche (21h00) pour la 10e journée de L1, après la découverte d'un 3e cas de grippe A(H1N1) dans le groupe du PSG, a annoncé la Ligue.
   
"Après avoir pris connaissance de l'évolution de la situation sanitaire de l'effectif du Paris Saint-Germain le dimanche matin 25 octobre, la commission d'experts médicaux présidée par le Pr Rochcongar a recommandé formellement aujourd'hui (dimanche) à 12h30 de reporter le match OM-PSG et de placer les joueurs et l'encadrement du PSG en isolement pendant les 72 heures à venir", a expliqué la LFP dans un communiqué transmis à l'AFP.
   
"Cette position est justifiée par le souci d'écarter tout risque de contagion, y compris des joueurs de l'équipe adverse, et d'éviter toute complication médicale grave qu'entraînerait pour des joueurs potentiellement contaminés le maintien du match. En conséquence, la commission des compétitions de la LFP a décidé de suivre cette recommandation et a prononcé le report du match à une date qui sera déterminée ultérieurement", a-t-elle ajouté.
   
"Je tiens à présenter les excuses de la LFP au public, aux clubs, à leurs supporters et à notre diffuseur, a déclaré le président de la LFP, Frédéric Thiriez, dans le même communiqué. Il est évident que la protection de la santé des joueurs doit l'emporter sur toute autre considération".
   
Cars bloqués aux péages
   
"Le PSG prend acte de cette décision", a dit pour sa part le club de la capitale qui se refuse à tout autre commentaire.
   
Le milieu de terrain parisien Jérémy Clément a été diagnostiqué positif à ce virus dimanche matin, après Ludovic Giuly et Mamadou Sakho la veille, a annoncé le PSG, ajoutant que deux autres joueurs présentaient les mêmes symptômes.
   
L'un des deux serait l'attaquant Loris Arnaud, a-t-on appris de source proche du club de la capitale.
   
Le diffuseur du clasico, Canal +, n'a exercé "aucune pression" pour que le match soit absolument maintenu, a-t-on appris de source proche du dossier, précisant que la chaîne cryptée avait été informée samedi du risque de report. Canal + diffusera à la place à la même heure le match du championnat d'Espagne FC Barcelone-Saragosse.
   
L'entraîneur marseillais Didier Deschamps avait déjà informé ses joueurs du report du match à la mi-journée, a-t-on précisé de source proche de l'OM.
   
Dimanche matin, le groupe parisien avait reçu la visite d'un médecin fédéral à son hôtel de Marseille pour être examiné.
   
De façon préventive, toute l'équipe et l'encadrement du PSG avaient été placés sous traitement au Tamiflu après le diagnostic des deux premiers cas samedi.
   
Le report du match est "une décision sage, car les supporters parisiens auraient peut-être été plus excités si le match avait été finalement joué" en raison des nombreuses défections amoindrissant leur équipe, a estimé une source policière proche du dossier.
   
Cette source a précisé à l'AFP que les cars de supporters n'étaient pour la plupart pas arrivés à Marseille, et que certains étaient bloqués à des péages, parfois immobilisés un certain temps en raison du respect du temps de pause des chauffeurs.
   
Les forces de l'ordre devaient pouvoir contrôler plus aisément la situation à Marseille du fait du faible nombre de supporters parisiens arrivés dans la ville, a ajouté cette source policière.
   
Quelque deux mille supporters du PSG avaient prévu de se rendre à Marseille pour le match.
   
 

Première publication : 25/10/2009

  • LIGUE 1

    OM-PSG : "Un des 'clasico' les plus chauds d'Europe"

    En savoir plus

  • PREMIER LEAGUE

    Liverpool savoure sa victoire face à son grand rival Manchester United

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)