Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" serait déprogrammé du FESPACO

En savoir plus

FOCUS

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

En savoir plus

FOCUS

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

En savoir plus

FOCUS

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

En savoir plus

FOCUS

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En savoir plus

FOCUS

Les médias pakistanais n’hésitent plus à s’autocensurer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fumio Kishida , ministre des Affaires étrangères du Japon

En savoir plus

POLITIQUE

"Le vrai problème, c’est le fonctionnement de l’État grec"

En savoir plus

Sports

Lyon chute à Nice, Bordeaux redevient leader

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/10/2009

Lyon, corrigé à Nice (4-1), concède sa deuxième défaite consécutive en Ligue 1 et perd sa place de leader à la faveur de Bordeaux, facile vainqueur du Mans (3-0).



REUTERS -
La défaite de Lyon aurait pu faire le bonheur de Montpellier que l'OL ne précédait qu'à la différence de buts avant les coups d'envoi.
 
Montpellier n'avait cependant pas la tâche facile à Rennes et s'est incliné 3-0 sur deux réalisations de Sylvain Marveaux à la 35e minute et de Moussa Sow à la 50e et un but de célébration du Ghanéen Asamoah Gyan dans le temps additionnel.
 
Le match a été terni par une agression du Centrafricain Mapou Yanga-Mbiwa sur Jérôme Leroy qui a quitté le terrain sur une civière et n'est pas revenu en jeu alors que Mbiwa s'en sortait avec un simple carton jaune.
 
Quatre jours après sa victoire sur Liverpool en Ligue des Champions, l'OL a concédé un premier but dès la 18e minute sur un débordement de l'ancien lyonnais Loïc Rémy dont le centre a été repris de la tête par Mamadou Bagayoko au point de penalty.
 
Rémy Vercoutre qui remplaçait Hugo Lloris blessé aux adducteurs dans les buts de l'OL, n'a pu rien faire.
 
Sa soirée a tourné au cauchemar lorsque, sur un nouveau débordement de Rémy, Ally Cissokho a mal contrôlé le centre et le ballon a filé dans ses buts sans qu'il puisse l'arrêter.
 
Le troisième but de Nice a été marqué par un autre ancien lyonnais David Hellebuyck à la 69e minute. Rémy n'a laissé à personne le soin d'inscrire le quatrième six minutes plus tard dans un stade du Ray en délire.

Lyon a sauvé l'honneur à la 82e minute par Ederson.
 
"On était préparés. On savait où on allait. Il n'y a rien à dire, Nice était plus fort", a déclaré Rémy Vercoutre à la fin du match. "On n'aime pas trop en prendre quatre. Ce soir j'en ai pris quatre, c'est la vie."
 

Bordeaux assure
 
Bordeaux, qui recevait Le Mans avec la ferme intention de démontrer qu'il n'était pas devenu facile à battre malgré ses deux défaites lors de ses deux derniers matches de championnat, a atteint son but sans coup férir.
 
Les Girondins ont pris le dessus sur Le Mans, 17e, dès la 5e minute sur un but marqué contre son camp par Didier Ovono.
 
Le gardien du Mans a joué de malchance lorsqu'un tir de Yoan Gouffran a rebondi sur le poteau puis sur son épaule avant d'entrer dans la cage.
 
Le deuxième but de Bordeaux est venu à la 67e minute lorsque Marouane Chamakh a bombardé de la tête au fond des filets un corner tiré par Yoann Gourcuff. David Bellion a scellé le 3-0 à sept minutes de la fin.
 
Avec 22 points, Bordeaux devance d'une longueur Monaco qui s'est imposé à Boulogne 3-1 grâce à un but du Sud-Coréen Chu Young Park et à deux de Néné. Le Brésilien conforte sa première place au classement des buteurs neuf buts.

Lyon est troisième avec 20 et précède toujours Montpellier à la différence de buts.
 
L'Olympique de Marseille, qui jouera dimanche au Stade Vélodrome contre le Paris Saint-Germain, est cinquième avec 17 points. 

Première publication : 25/10/2009

  • LIGUE 1

    Le "clasico" OM-PSG maintenu malgré des cas de grippe A dans l'effectif parisien

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Les matchs chocs du week-end en Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)