Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Sports

Sixième couronne mondiale consécutive pour Sébastien Loeb

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2009

Le Français Sébastien Loeb (Citroën) a conservé son titre de champion du monde des rallyes en remportant la dernière épreuve de la saison au Pays de Galles. L'Alsacien peut souffler : sa saison ne fut pas de tout repos.

Même s’il gagne toujours à la fin, les années se suivent et ne se ressemblent pas pour Sébastien Loeb. En 2008, le pilote français et son coéquipier monégasque s’étaient adjugé le titre lors de l’avant-dernière épreuve de la saison, au Japon. Avec 11 victoires en 15 rallyes, l’Alsacien avait survolé les débats.

Cette année, il lui aura fallu attendre le dernier rallye du calendrier pour coiffer sa couronne mondiale. Deuxième au classement à un petit point de son rival finlandais Mikko Hirvonen (Ford) avant d’affronter les routes boueuses du Pays de Galles, l’Alsacien a dû batailler ferme pour se succéder à lui-même au palmarès du championnat du monde.

Loeb a terminé vendredi sa première journée de course avec une courte avance de cinq secondes sur Hirvonen. Il a enfoncé le clou, samedi, en portant son avance à 30 secondes. Dimanche, dans l’avant-dernière spéciale, le capot de la Ford du Finlandais s’est ouvert en pleine course, mettant fin à ses derniers espoirs.

Un mois de juin cauchemardesque

La saison 2009 a donc tenu les fans en haleine jusqu’au bout. En avril, après cinq rallyes disputés sur les 12 prévus, Loeb semblait avoir fait le plus dur. L’Alsacien avait remporté toutes les épreuves, creusant l’écart avec ses rivaux de chez Ford.

Mais la victoire échappe au champion du monde lors des cinq épreuves suivantes. Loeb a surtout vécu un mois de juin difficile. En Grèce, l’Alsacien a été victime d’une violente sortie de piste, heureusement sans gravité. La Citroën a tout de même fait cinq ou six tonneaux. Deux semaines plus tard, en Pologne, l’Alsacien heurte une souche et doit se contenter d’une petite septième place. Pendant ce temps-là, Hirvonen fait le plein de points et prend la tête du classement.

Dos au mur, le pilote français renoue avec la victoire début octobre, dans l’avant-dernière épreuve de la saison, en Espagne. Il distance ensuite ses rivaux au Rallye de Grande-Bretagne pour coiffer sa sixième couronne mondiale consécutive et signer une performance inégalée dans l’histoire du sport mécanique.
 
Sur l’année 2009, Sébastien Loeb ne pourra que regretter le refus des instances mondiales de l’automobile de lui accorder une "super-licence" qui lui aurait permis de disputer, le week-end prochain, le dernier Grand Prix de Formule 1 de la saison, à Abou Dhabi.
 

Première publication : 25/10/2009

  • RALLYE DE GRANDE-BRETAGNE

    Loeb prend l'avantage sur Hirvonen à l'issue des premières spéciales

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Sébastien Loeb ne courra pas le Grand Prix d'Abou Dhabi

    En savoir plus

  • MOTOGP

    Valentino Rossi remporte son septième titre mondial

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)