Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

Afrique

Le dialogue au sommet de l'exécutif toujours dans l'impasse

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/10/2009

Le président zimbabwéen et son Premier ministre (photo), qui se rencontraient pour la première fois depuis deux semaines, n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur l'Accord politique global qui doit permettre au gouvernement d'union de fonctionner.

AFP - La première rencontre du président Robert Mugabe et du Premier ministre Morgan Tsvangirai depuis environ deux semaines au Zimbabwe s'est achevée lundi sur une impasse, leurs positions restant "aux antipodes", a annoncé un ministre du parti MDC de l'ex-opposition.

"Les dirigeants se sont rencontrés. Tristement et tragiquement, l'impasse se poursuit", a déclaré à l'AFP le ministre et porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) Nelson Chamisa, après trois heures de discussions à Harare.

"Nous sommes aux antipodes les uns des autres sur les questions fondamentales", a-t-il ajouté.

Il s'agissait de leur première rencontre depuis le 16 octobre lorsque M. Tsvangirai avait qualifié le camp présidentiel de "partenaire indigne de confiance" et boycotté le conseil des ministres, après l'arrestation d'un proche, le vice-ministre désigné de l'Agriculture Roy Bennett.

M. Chamisa a indiqué que sa formation attendait maintenant qu'une réunion de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) ait lieu à Harare. Après avoir claqué la porte, M. Tsvangirai avait effectué une tournée dans les pays responsables de cette organisation, jugeant alors que "c'est à la SADC de sauver la situation".

"En cas d'échec, a ajouté M. Chamisa, il ne nous reste plus que l'option d'organiser des élections justes et équitables sous la supervision de la communauté internationale, de la SADC et de l'Union africaine (UA)".

Le ministre a indiqué que son parti attendait désormais la réunion de la commission de la SADC sur la sécurité et la défense prévue jeudi à Harare pour tenter de débloquer la situation.

Les deux dirigeants avaient signé un accord politique global (GPA) en septembre 2008 qui leur avait permis de former, en février, un gouvernement d'union pour sortir d'une crise née de la défaite du régime Mugabe aux élections générales de mars 2008, avec de très graves problèmes économiques et sociaux.

Mais les rapports restaient tendus notamment parce que le président Mugabe entendait conserver la main haute sur les nominations des postes-clés et contrôler l'utilisation de fonds alloués par la communauté internationale.

Première publication : 26/10/2009

  • ZIMBABWE

    La mise à sac des locaux du parti de Tsvangirai ravive les tensions

    En savoir plus

  • ZIMBABWE

    Malgré ses attaques contre Mugabe, Tsvangirai reste au gouvernement

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)