Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

A supprimer

Des Taliban attaquent un poste militaire, quatre soldats tués

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/10/2009

Un poste militaire pakistanais, situé dans une zone tribale proche de la frontière afghane, a été attaqué par une vingtaine de Taliban. Quatre soldats pakistanais sont morts, deux autres ont été blessés.

AFP - Des talibans ont attaqué un poste militaire dans le district de Bajaur, dans les zones tribales frontalières de l'Afghanistan, tuant quatre soldats, a-t-on appris lundi auprès d'un responsable local.
   
L'attaque du poste de Matak s'est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi et elle a vu la participation de près de 20 combattants islamistes, a indiqué un responsable de l'administration locale, Ghulam Saidullah.
   
"Ils ont d'abord tiré plusieurs roquettes sur la position avant d'ouvrir le feu à l'arme automatique", a témoigné à l'AFP Ghulam Saidullah, joint par téléphone.
   
Quatre soldats ont été tués et deux blessés dans l'attaque, a-t-il ajouté.
   
Les forces pakistanaises avaient lancé une vaste opération contre les fondamentalistes islamiques dans les districts de Mohmand et Bajaur en août 2008. Elles avaient annoncé en février 2009 que cette zone avait été nettoyée, mais les attaques se sont poursuivies depuis.
   
Le district de Bajaur est assez éloigné de celui du Waziristan du Sud, toujours également situé dans les zones tribales du nord-ouest du pays, où l'armée pakistanaise mène depuis neuf jours une offensive contre les talibans.
   
Mais plusieurs observateurs avaient mis en garde contre le danger d'une recrudescence des attaques des talibans dans les autres districts tribaux, pour soulager la pression sur leur bastion du Waziristan.
   
Les talibans afghans et Al-Qaïda ont reconstitué leurs forces dans les zones tribales pakistanaises, soutenus par les talibans pakistanais, eux-mêmes à l'origine de la vague sans précédent d'attentats qui a fait plus de 2.300 morts dans tout le Pakistan ces deux dernières années.

 

Première publication : 26/10/2009

  • PAKISTAN

    L'armée pakistanaise s'empare d'un fief taliban au Waziristan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Les Taliban maintiennent un climat de terreur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)