Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Moyen-orient

Israël prive les Palestiniens d'eau, selon Amnesty International

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/10/2009

Dans un rapport rendu public ce mardi, Amnesty International accuse Israël de rationner l'eau en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, où l'eau serait devenue un "luxe inaccessible". Israël a aussitôt démenti ces accusations.

REUTERS - Le groupe de défense des droits de l'homme Amnesty International accuse, dans un rapport publié mardi, l'Etat d'Israël d'imposer des restrictions d'eau potable aux Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza. Selon cette enquête, la consommation d'eau par jour et par habitant est quatre fois plus élevée en Israël que dans les territoires palestiniens.

"L'eau est un besoin élémentaire ainsi qu'un droit, mais pour de nombreux Palestiniens, obtenir de l'eau, même de mauvaise qualité et en quantité strictement nécessaire aux besoins vitaux, est devenu un luxe inaccessible", a déclaré Donatella Rovera, d'Amnesty.

Mark Regev, porte-parole du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, a assuré que les affirmations d'Amnesty selon lesquelles Israël privait les Palestiniens d'eau potable étaient "absurdes".

L'Etat juif affirme avoir respecté ses obligations prévues par l'accord d'Oslo de 1993, mais soutient que les Palestiniens n'ont pas respecté les leurs concernant le recyclage de l'eau, et qu'ils ne la distribuent pas de façon efficace.

"Israël a fourni aux Palestiniens 20,8 millions de litres de plus que le prévoient ses obligations", a déclaré Mark Regev. L'Etat d'Israël, lui-même confronté à des pénuries d'eau et à une hausse des prix sans précédent, contrôle la majeure partie de l'eau douce de Cisjordanie, prélevée dans une nappe phréatique située à cheval entre Israël et le territoire. Une partie de l'eau prélevée est revendue aux Palestiniens selon des quotas prévus par les accors d'Oslo, mais les ONG affirment que ces quotas n'ont pas été révisés depuis pour tenir compte de la croissance de la population.

Le rapport d'Amnesty International indique que l'unique nappe phréatique de Gaza a été polluée par des infiltrations d'eau de mer, la construction anarchique d'égouts et la surexploitation.

Les autorités israéliennes de distribution de l'eau ont qualifié ce rapport de "partial et incorrect, pour ne pas dire plus" et, reconnaissant l'existence d'un écart entre la distribution et les besoins de la population, affirmé qu'il était bien moindre que celui mentionné dans le document.

 

Première publication : 27/10/2009

  • ISRAËL

    Échauffourées entre police et musulmans sur l'esplanade des Mosquées

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    L'ONU approuve le rapport Goldstone accusant Israël et le Hamas de "crimes de guerre"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)