Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Moyen-orient

Israël prive les Palestiniens d'eau, selon Amnesty International

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/10/2009

Dans un rapport rendu public ce mardi, Amnesty International accuse Israël de rationner l'eau en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, où l'eau serait devenue un "luxe inaccessible". Israël a aussitôt démenti ces accusations.

REUTERS - Le groupe de défense des droits de l'homme Amnesty International accuse, dans un rapport publié mardi, l'Etat d'Israël d'imposer des restrictions d'eau potable aux Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza. Selon cette enquête, la consommation d'eau par jour et par habitant est quatre fois plus élevée en Israël que dans les territoires palestiniens.

"L'eau est un besoin élémentaire ainsi qu'un droit, mais pour de nombreux Palestiniens, obtenir de l'eau, même de mauvaise qualité et en quantité strictement nécessaire aux besoins vitaux, est devenu un luxe inaccessible", a déclaré Donatella Rovera, d'Amnesty.

Mark Regev, porte-parole du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, a assuré que les affirmations d'Amnesty selon lesquelles Israël privait les Palestiniens d'eau potable étaient "absurdes".

L'Etat juif affirme avoir respecté ses obligations prévues par l'accord d'Oslo de 1993, mais soutient que les Palestiniens n'ont pas respecté les leurs concernant le recyclage de l'eau, et qu'ils ne la distribuent pas de façon efficace.

"Israël a fourni aux Palestiniens 20,8 millions de litres de plus que le prévoient ses obligations", a déclaré Mark Regev. L'Etat d'Israël, lui-même confronté à des pénuries d'eau et à une hausse des prix sans précédent, contrôle la majeure partie de l'eau douce de Cisjordanie, prélevée dans une nappe phréatique située à cheval entre Israël et le territoire. Une partie de l'eau prélevée est revendue aux Palestiniens selon des quotas prévus par les accors d'Oslo, mais les ONG affirment que ces quotas n'ont pas été révisés depuis pour tenir compte de la croissance de la population.

Le rapport d'Amnesty International indique que l'unique nappe phréatique de Gaza a été polluée par des infiltrations d'eau de mer, la construction anarchique d'égouts et la surexploitation.

Les autorités israéliennes de distribution de l'eau ont qualifié ce rapport de "partial et incorrect, pour ne pas dire plus" et, reconnaissant l'existence d'un écart entre la distribution et les besoins de la population, affirmé qu'il était bien moindre que celui mentionné dans le document.

 

Première publication : 27/10/2009

  • ISRAËL

    Échauffourées entre police et musulmans sur l'esplanade des Mosquées

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    L'ONU approuve le rapport Goldstone accusant Israël et le Hamas de "crimes de guerre"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)