Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 27/10/2009

On meurt encore dans les camps de travail chinois

Créés par Mao Zedong, les camps de travail sont encore très nombreux en Chine. Opposants politiques, dissidents, activistes tibétains ou simples prisonniers de droits communs y sont internés. Certains y meurent, parfois sans même avoir été jugés...

Les invités de ce Focus sont Baptiste Fallevoz, correspondant de FRANCE 24 à Shanghai, et Stéphane Marchand, journaliste, auteur de l'ouvrage "Quand la Chine veut vaincre". 

 

C’est l’un des dossiers brûlants de la politique chinoise en matière de droits de l’Homme. Les camps de travail existent encore dans le pays, et plusieurs détenus y décèdent dans des conditions suspectes chaque année.

Suicide, accident ou arrêt cardiaque sont généralement invoqués par les responsables des centres de détention pour expliquer ces décès suspects, mais les familles des victimes n'y croient pas et réclament des preuves. Certaines parlent de torture.

Les camps de travail chinois sont très peu encadrés par le pouvoir judiciaire. Dans le cas des "Laojiao" (camps de rééducation par le travail), les motifs d'incarcération et les conditions de vie sont fixés par l’administration locale, sans aucun procès.


Parmi les détenus se trouvent de nombreux prisonniers politiques et religieux, dont les membres de la secte Falun Gong.


 

Par Baptiste FALLEVOZ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/05/2018 Irlande

Référendum sur l'avortement : l'Irlande divisée

Les Irlandais se prononcent vendredi par référendum sur la délicate question de la libéralisation de l'avortement. Cet acte y est interdit, hormis dans le cas extrême où la vie...

En savoir plus

24/05/2018 Vietnam

Vietnam : à l'école des futures stars du football

Au Vietnam, dans la région rurale de Pleiku, l'académie Jean-Marc Guillou forme des jeunes pour réaliser le rêve de tout un peuple : participer à une Coupe du monde. Cette école...

En savoir plus

23/05/2018 Philippines

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En dehors du Vatican, les Philippines sont le seul pays au monde à interdire le divorce. En début d’année, les députés de l'archipel ont adopté un projet de loi prévoyant de le...

En savoir plus

22/05/2018 France

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

Formations en management politique pour la République en Marche, cours magistraux sur le système médiatique pour la France Insoumise : depuis quelques mois, les partis politiques...

En savoir plus

21/05/2018 Daniel Ortega

Nicaragua : face au président Ortega, la colère des étudiants

Depuis un mois, le Nicaragua est traversé par une série de manifestations inédites. De 30 au début, les opposants sont désormais des dizaines de milliers à réclamer, aux quatre...

En savoir plus