Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 27/10/2009

On meurt encore dans les camps de travail chinois

Créés par Mao Zedong, les camps de travail sont encore très nombreux en Chine. Opposants politiques, dissidents, activistes tibétains ou simples prisonniers de droits communs y sont internés. Certains y meurent, parfois sans même avoir été jugés...

Les invités de ce Focus sont Baptiste Fallevoz, correspondant de FRANCE 24 à Shanghai, et Stéphane Marchand, journaliste, auteur de l'ouvrage "Quand la Chine veut vaincre". 

 

C’est l’un des dossiers brûlants de la politique chinoise en matière de droits de l’Homme. Les camps de travail existent encore dans le pays, et plusieurs détenus y décèdent dans des conditions suspectes chaque année.

Suicide, accident ou arrêt cardiaque sont généralement invoqués par les responsables des centres de détention pour expliquer ces décès suspects, mais les familles des victimes n'y croient pas et réclament des preuves. Certaines parlent de torture.

Les camps de travail chinois sont très peu encadrés par le pouvoir judiciaire. Dans le cas des "Laojiao" (camps de rééducation par le travail), les motifs d'incarcération et les conditions de vie sont fixés par l’administration locale, sans aucun procès.


Parmi les détenus se trouvent de nombreux prisonniers politiques et religieux, dont les membres de la secte Falun Gong.


 

Par Baptiste FALLEVOZ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

31/07/2014 Birmanie

Birmanie : la transition démocratique piétine

Les élections générales en Birmanie sont prévues pour dans quelques mois, un an tout au plus. Mais trois ans après le coup de théâtre qui a mis fin à un demi-siècle d’oppression...

En savoir plus

30/07/2014 Justice

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

Avec plus de 150 000 détenus, l’État de Californie détient le nombre de prisonniers plus important du pays, ainsi que le taux de récidive le plus haut avec 65 %. Les prisons sont...

En savoir plus

29/07/2014 Islam

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

Au Pakistan, la minorité ahmadie se considère musulmane, mais ses membres sont jugés comme hérétiques par nombre de Pakistanais, puisqu'ils reconnaissent un prophète après...

En savoir plus

28/07/2014 Carrefour

Inde : Carrefour jette l’éponge

Début juillet, le groupe français de grande distribution Carrefour a annoncé sa décision de quitter le marché indien, en fermant d’ici fin septembre les cinq magasins de ventes...

En savoir plus

25/07/2014 Réfugiés syriens

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

Depuis le début du conflit, plus d’un million de Syriens ont trouvé refuge en Turquie. Une situation qui exaspère de plus en plus de Turcs, qui reprochent au gouvernement sa...

En savoir plus