Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 12/11/2009

Majid Kakavand en France, Clotilde Reiss en Iran : justice ou politique ?

Majid Kakavand, ingénieur iranien, est assigné en France après une demande d'extradition américaine. L'ambassadeur d'Iran réfute l'idée d'un échange entre Kakavand et la Française Clotilde Reiss.

Majid Kakavand, 37 ans, ingénieur électronicien de nationalité iranienne, est assigné à résidence et retenu depuis mars 2009 en France, sous le coup d'une demande d'extradition présentée par les Etats-Unis.

La justice américaine lui reproche d'avoir exporté illégalement vers l'Iran des équipements électroniques potentiellement en lien avec l'industrie nucléaire ou balistique militaire iranienne. Il risque 20 ans de prison s'il est extradé vers les Etats-Unis. La France devrait se prononcer définitivement en janvier sur la demande américaine.

FRANCE 24 a rencontré en exclusivité Majid Kakavand. Pour la première fois, face à la caméra d'Alain Chabod, il se prononce sur les charges qui pèsent contre lui, les qualifiant de "ridicules".

Pendant ce temps, Clotilde Reiss, la jeune chercheuse française interpellée en juillet dernier en Iran, est toujours bloquée à l'ambassade de France à Téhéran, en attente d'un jugement pour espionnage. Il écarte par ailleurs tout lien entre son affaire et le dossier Clotilde Reiss, affirmant même qu'il n'est pas au courant des accusations iraniennes à l'encontre de la jeune femme.

Majid Kakavand est privé de passeport, il a passé 5 mois en détention à la prison de la Santé à Paris avant d'être mis en liberté sous contrôle judiciaire en août dernier.

Pour commenter ce dossier à la lumière des difficiles relations franco-iraniennes, l'ambassadeur d'Iran en France, Seyed Mahdi Miraboutalebi, a accepté d'être l'invité de "Focus".

"La France doit-elle suivre à tel point toutes les demandes unilatérales américaines, reste-t-elle indépendante ?", s'est interrogé l'ambassadeur sur le plateau de FRANCE 24. "Il n'y a strictement aucun lien avec les programmes militaire ou nucléaire iranien, poursuit-il. Je suis vraiment étonné que nos amis français acceptent ce genre d'arguments mensongers de la part des Américains."

Quant à la possibilité d'un échange de prisonniers avec la Française Clotilde Reiss, l'ambassadeur a  écarté toute interaction entre les deux dossiers. "Notre président n'a jamais parlé d'échange, ce sont des dossiers à part qui n'ont rien à voir, explique-t-il. Nous sommes contre une telle vision des choses, politique et sans fondement."

Par Alain CHABOD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/09/2016 États-Unis

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

Aux États-Unis, et notamment à Atlanta, la ville de Martin Luther King Jr., le mouvement "Buy Black" (Acheter Noir) est en plein essor. Inspiré du mouvement des droits civiques,...

En savoir plus

26/09/2016 Libye

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

Parties filmer une milice soutenue par le gouvernement de Tripoli qui contrôlait alors plusieurs infrastructures pétrolières dans le nord-est de Libye, les équipes de France 24...

En savoir plus

23/09/2016 Royaume-Uni

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

Qui, de Jeremy Corbin ou d’Owen Smith, sera le prochain leader du parti travailliste britannique ? Réponse le 24 septembre. Ce jour-là, le Labour, réuni en congrès annuel à...

En savoir plus

22/09/2016 Vietnam

Le Vietnam en pleine mutation

Au Vietnam, si l'opposition politique reste muselée, l'économie décolle. Ces dernières années, le régime communiste s’est ouvert au capitalisme et aux investisseurs étrangers. Le...

En savoir plus

21/09/2016 Espagne

Pacte anti-corruption en Espagne : un grand ménage dans la classe politique?

La corruption des élus espagnols divise les partis politiques. Elle est l’une des principales causes du blocage institutionnel que connait l’Espagne. Personne ne veut s’associer...

En savoir plus