Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol recule sur son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • L'Afrique à Paris !

    En savoir plus

Moyen-orient

60 membres des services de sécurité arrêtés après le double attentat à Bagdad

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 29/10/2009

Plus de 60 membres des services de sécurité irakiens ont été arrêtés suite au double attentat de dimanche à Bagdad dont le bilan définitif s’élève à 153 morts et plus de 500 blessés.

 

Une soixantaine de membres des services de sécurité, dont 11 officiers, en poste dans le quartier de Bagdad où a eu lieu le double attentat de dimanche, ont été arrêtés. Parmi les personnes arrêtées figurent quatre officiers supérieurs de l'armée et sept appartenant à la police, notamment le chef de la police de Salhiya et le patron d'un commissariat proche du ministère de la Justice.
 
Le gouverneur de Bagdad, Salah Abdel Razzak, avait évoqué lundi la responsabilité des forces de sécurité dans ce double attentat. Il avait également appelé au limogeage du ministre irakien de l'Intérieur et du responsable des forces de sécurité de la capitale. "Il s'agit d'une faute humaine. Une caméra fixée sur le bâtiment du ministère de la Justice (visé par l'attaque) a filmé l'attentat-suicide. C'était un camion Renault blanc de la compagnie d'eau de Fallouja. Comment a-t-il pu arriver jusqu'ici et passer tous les barrages?", avait-il demandé.
 
Attaque la plus meurtrière depuis 2007
.
Le double attentat à la voiture piégée perpétrée dimanche à Bagdad a fait 153 morts et plus de 500 blessés, selon le bilan définitif donné jeudi par le ministère de la Santé. Le précédent bilan du ministère faisait état de 135 morts.
 
Les attentats, commis au moyen d'un camion et d'un minibus piégés, ont visé le ministère de la Justice et le siège du gouvernorat de la capitale.
 
Il s'agit du bilan le plus meurtrier depuis l’attaque simultanée contre une secte religieuse kurde le 14 août 2007, avaient fait 400 morts dans la province de Ninive (nord).
 
L'Etat islamique d'Irak, la branche irakienne d'Al-Qaïda, a revendiqué le double attentat de dimanche, selon le centre américain de surveillance de sites islamistes SITE.

 

Première publication : 29/10/2009

  • IRAK

    Les services de sécurité pointés du doigt après le double attentat de Bagdad

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS - IRAK

    Barack Obama "condamne fermement" le double attentat de Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    Le bilan du double attentat de Bagdad passe de 132 à 155 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)