Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Culture

La Banque du Japon met fin à à sa batterie de mesures anticrise

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2009

La Banque du Japon a décidé d'arrêter progressivement les mesures anticrise déployées depuis l'automne 2008 pour sauver l'économie du pays de la paralysie.

AFP - La Banque du Japon (BoJ) a annoncé vendredi qu'elle allait progressivement mettre fin à sa batterie de mesures anticrise, déployée depuis l'automne 2008 pour sauver l'économie nippone de la paralysie.

Le comité de politique monétaire de la banque centrale a décidé, par une majorité de sept voix contre une, d'arrêter fin décembre le programme d'achat par la BoJ de billets de trésorerie et d'obligations aux entreprises.

Ce programme était destiné à offrir une possibilité de financement alternatif aux sociétés incapables d'obtenir des prêts de la part des banques, alors que le marché du crédit frôlait la paralysie après l'effondrement de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers en septembre 2008.

Le succès de ce programme tend dernièrement à fléchir, les conditions de fonctionnement des marchés financiers étant en voie de normalisation.

"L'environnement financier au Japon, malgré la persistance de difficultés, donne de plus en plus de signes d'amélioration", a justifié la banque centrale dans un communiqué.

Le comité a en revanche décidé, également par sept voix contre une, de laisser ouvert jusqu'à fin mars son guichet de prêts d'urgence aux institutions financières. Cet autre programme anticrise sera remplacé à partir d'avril par les opérations habituelles de la BoJ sur le marché monétaire.

La BoJ continuera par ailleurs jusque fin 2010 à se montrer moins regardante que par le passé sur la qualité des titres apportés par les débiteurs en garantie des prêts qu'elle accorde. Cette politique "joue un rôle important pour faciliter le financement des entreprises", a jugé la banque centrale.

Le comité de politique monétaire a par ailleurs décidé, cette fois à l'unanimité, de maintenir le taux de la directeur de la BoJ à 0,10%, niveau extrêmement bas auquel il se trouve depuis décembre 2008.

La Banque centrale peut en effet difficilement relever le loyer de l'argent, alors que l'économie japonaise reste engluée dans la déflation. Les prix à la consommation ont chuté en septembre pour le septième mois d'affilée (-2,3%).
 

Première publication : 30/10/2009

COMMENTAIRE(S)