Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Amériques

Obama lève l'interdiction faite aux malades du sida d'entrer sur le territoire américain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2009

Dès lundi, les États-Unis prendront les dernières dispositions pour lever l'interdiction faite aux porteurs du virus du sida d'entrer sur leur territoire.

REUTERS - Barack Obama a annoncé vendredi la levée à partir de lundi de l’interdiction d’entrée sur le territoire américain opposée aux personnes atteintes du virus du sida, vieille de 22 ans.

Le président américain a annoncé cette mesure alors qu’il prorogeait la loi dite Ryan White VIH/sida, qui met en oeuvre des programmes d’éducation, de prévention et de traitement médical pour les Américains contaminés par le VIH.

L’interdiction a été décidée il y a 22 ans, lorsque les malades du sida étaient considérés comme des menaces aux Etats-Unis, a-t-il dit. L’abrogation sera effective début 2010.

"Nous guidons le monde lorsqu’il s’agit de participer à l’endiguement de la pandémie de sida (mais) dans le même temps, nous faisons partie de la dizaine seulement de pays qui empêchent les gens atteints du VIH d’entrer dans notre propre pays", a déclaré Obama.

"Si nous voulons être les leaders mondiaux du combat contre le VIH/sida, nous devons agir ainsi", a-t-il ajouté.

Il y a environ 33 millions de porteurs du sida dans le monde, dont un million aux Etats-Unis.



 

Première publication : 30/10/2009

COMMENTAIRE(S)