Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

EUROPE

La corruption politique chiffrée à 4,2 milliards d'euros

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/11/2009

Les pratiques frauduleuses de la classe politique sont estimées à plus de 4 milliards d'euros, selon une enquête menée par le quotidien espagnol "El Mundo". L'étude fait suite à une série de scandales et d'arrestations ces dernières semaines.

REUTERS - A en croire dimanche le journal El Mundo, le coût du blanchiment d'argent, des pots-de-vin, de la fraude fiscale et autres pratiques frauduleuses de la classe politique espagnole atteint 4,2 milliards d'euros.

El Mundo précise que son calcul est basé sur des documents judiciaires et des enquêtes portant sur 28 des plus grandes affaires ayant défrayé la chronique dans ce pays.

"La véritable facture est, sans l'ombre d'un doute, beaucoup plus lourde que cette estimation. Selon un sondage effectué auprès de nos lecteurs, 89% d'entre eux pensent que leurs propres élus locaux sont corrompus à des degrés divers", écrit
le journal dans un éditorial.


L'enquête d'El Mundo fait suite à une série de scandales et d'arrestations ces dernières semaines qui ont miné la confiance des Espagnols dans leurs dirigeants élus.


Vendredi, le n°2 du Parti populaire (opposition de droite) a dû présenter ses excuses pour une série de cas de corruption qui ont fait chuter sa popularité dans les sondages.

Ce jour-là, cinq responsables politiques catalans, dont un maire socialiste, avaient écopé de peines de prison pour toute une série de cas de corruption.

Bien que la corruption touche toutes les formations de l'éventail politique, le PP est le parti le plus concerné, selon un sondage du quotidien El Pais.

En cas d'élections législatives aujourd'hui, le PSOE du président du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero l'emporterait de peu sur le PP, révèle cette étude d'El Pais portant sur un échantillon représentatif de 501 personnes.

Il y a un mois, le même sondage donnait Zapatero très largement vainqueur.
 

Première publication : 01/11/2009

COMMENTAIRE(S)