Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

EUROPE

La corruption politique chiffrée à 4,2 milliards d'euros

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/11/2009

Les pratiques frauduleuses de la classe politique sont estimées à plus de 4 milliards d'euros, selon une enquête menée par le quotidien espagnol "El Mundo". L'étude fait suite à une série de scandales et d'arrestations ces dernières semaines.

REUTERS - A en croire dimanche le journal El Mundo, le coût du blanchiment d'argent, des pots-de-vin, de la fraude fiscale et autres pratiques frauduleuses de la classe politique espagnole atteint 4,2 milliards d'euros.

El Mundo précise que son calcul est basé sur des documents judiciaires et des enquêtes portant sur 28 des plus grandes affaires ayant défrayé la chronique dans ce pays.

"La véritable facture est, sans l'ombre d'un doute, beaucoup plus lourde que cette estimation. Selon un sondage effectué auprès de nos lecteurs, 89% d'entre eux pensent que leurs propres élus locaux sont corrompus à des degrés divers", écrit
le journal dans un éditorial.


L'enquête d'El Mundo fait suite à une série de scandales et d'arrestations ces dernières semaines qui ont miné la confiance des Espagnols dans leurs dirigeants élus.


Vendredi, le n°2 du Parti populaire (opposition de droite) a dû présenter ses excuses pour une série de cas de corruption qui ont fait chuter sa popularité dans les sondages.

Ce jour-là, cinq responsables politiques catalans, dont un maire socialiste, avaient écopé de peines de prison pour toute une série de cas de corruption.

Bien que la corruption touche toutes les formations de l'éventail politique, le PP est le parti le plus concerné, selon un sondage du quotidien El Pais.

En cas d'élections législatives aujourd'hui, le PSOE du président du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero l'emporterait de peu sur le PP, révèle cette étude d'El Pais portant sur un échantillon représentatif de 501 personnes.

Il y a un mois, le même sondage donnait Zapatero très largement vainqueur.
 

Première publication : 01/11/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)