Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

EUROPE

La corruption politique chiffrée à 4,2 milliards d'euros

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/11/2009

Les pratiques frauduleuses de la classe politique sont estimées à plus de 4 milliards d'euros, selon une enquête menée par le quotidien espagnol "El Mundo". L'étude fait suite à une série de scandales et d'arrestations ces dernières semaines.

REUTERS - A en croire dimanche le journal El Mundo, le coût du blanchiment d'argent, des pots-de-vin, de la fraude fiscale et autres pratiques frauduleuses de la classe politique espagnole atteint 4,2 milliards d'euros.

El Mundo précise que son calcul est basé sur des documents judiciaires et des enquêtes portant sur 28 des plus grandes affaires ayant défrayé la chronique dans ce pays.

"La véritable facture est, sans l'ombre d'un doute, beaucoup plus lourde que cette estimation. Selon un sondage effectué auprès de nos lecteurs, 89% d'entre eux pensent que leurs propres élus locaux sont corrompus à des degrés divers", écrit
le journal dans un éditorial.


L'enquête d'El Mundo fait suite à une série de scandales et d'arrestations ces dernières semaines qui ont miné la confiance des Espagnols dans leurs dirigeants élus.


Vendredi, le n°2 du Parti populaire (opposition de droite) a dû présenter ses excuses pour une série de cas de corruption qui ont fait chuter sa popularité dans les sondages.

Ce jour-là, cinq responsables politiques catalans, dont un maire socialiste, avaient écopé de peines de prison pour toute une série de cas de corruption.

Bien que la corruption touche toutes les formations de l'éventail politique, le PP est le parti le plus concerné, selon un sondage du quotidien El Pais.

En cas d'élections législatives aujourd'hui, le PSOE du président du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero l'emporterait de peu sur le PP, révèle cette étude d'El Pais portant sur un échantillon représentatif de 501 personnes.

Il y a un mois, le même sondage donnait Zapatero très largement vainqueur.
 

Première publication : 01/11/2009

COMMENTAIRE(S)