Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Moyen-orient

Le hadj, "une atmosphère parfaite" pour la transmission du virus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2009

Une revue scientifique s'inquiète des risques de propagation de la grippe A durant le pèlerinage à La Mecque, qui aura lieu durant la dernière semaine de novembre. Chaque année, 3 millions de pélerins originaires de 160 pays y participent.

REUTERS - Le déplacement de trois millions de pèlerins, le mois prochain à l’occasion du pèlerinage de La Mecque, risque d’accroître la propagation du virus H1N1 de la grippe A, ont estimé jeudi des experts.

« Aucune région ne peut être considérée comme étant à l’abri », écrivent dans la revue Science des experts américains et arabes, dont le vice-ministre saoudien pour la médecine préventive.

Le pèlerinage, dans la dernière semaine de novembre, réunit tous les risques de propagation du virus.

« La densité de pèlerins, la nature des rituels et le contact côte à côte recommandé lors des prières fournit une atmosphère parfaite pour la transmission », écrivent Shabul Ebrahim, du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies, et Ziad Memish, du ministère saoudien de la Santé.

Trois millions de pèlerins de plus de 160 pays participent chaque année au pèlerinage de la Mecque, dont deux millions qui viennent de l’étranger.

Certains pays déconseillent le pèlerinagE

Memish et Ebrahim soulignent qu’au retour du pèlerinage, quelque 45.000 pèlerins européens et 15.000 autres venus d’Amérique du Nord transiteront par différents grands aéroports, ce qui augmentera encore le risque de propagation du virus.

Les ministres arabes de la Santé sont convenus en juillet de tenter de dissuader les personnes âgées de plus de 65 ans et de moins de 12 ans de ne pas se rendre à La Mecque pour le pèlerinage, et plusieurs pays musulmans ont conseillé à leurs ressortissants de ne pas y prendre part cette année.

Memish a déclaré que les autorités conseillaient aussi aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de diabète ou de problèmes cardiaques, pulmonaires ou rénaux de rester chez elles.

Le terminal de l’aéroport de Djeddah ainsi que les ports maritimes et les aéroports proches seront dotés de détecteurs thermiques pour vérifier la température des pèlerins et du personnel médical supplémentaire sera à pied d’oeuvre.

Mais les auteurs de l’étude estiment que ces mesures pourraient n’être que partiellement efficaces car certains voyageurs contaminé par le virus pourraient ne pas encore présenter à leur arrivée de symptômes de la grippe et d’autres pourraient contracter le virus sans avoir de fièvre.

Ebrahim relève que les autorités saoudiennes ont dégagé des capacités supplémentaires dans les hôpitaux de Djeddah et il exhorte les gouvernements des pays dont sont originaires les pèlerins à déployer les moyens nécessaires pour soigner ceux qui seraient malades à leur retour.

Première publication : 01/11/2009

COMMENTAIRE(S)