Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

Moyen-orient

Le hadj, "une atmosphère parfaite" pour la transmission du virus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2009

Une revue scientifique s'inquiète des risques de propagation de la grippe A durant le pèlerinage à La Mecque, qui aura lieu durant la dernière semaine de novembre. Chaque année, 3 millions de pélerins originaires de 160 pays y participent.

REUTERS - Le déplacement de trois millions de pèlerins, le mois prochain à l’occasion du pèlerinage de La Mecque, risque d’accroître la propagation du virus H1N1 de la grippe A, ont estimé jeudi des experts.

« Aucune région ne peut être considérée comme étant à l’abri », écrivent dans la revue Science des experts américains et arabes, dont le vice-ministre saoudien pour la médecine préventive.

Le pèlerinage, dans la dernière semaine de novembre, réunit tous les risques de propagation du virus.

« La densité de pèlerins, la nature des rituels et le contact côte à côte recommandé lors des prières fournit une atmosphère parfaite pour la transmission », écrivent Shabul Ebrahim, du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies, et Ziad Memish, du ministère saoudien de la Santé.

Trois millions de pèlerins de plus de 160 pays participent chaque année au pèlerinage de la Mecque, dont deux millions qui viennent de l’étranger.

Certains pays déconseillent le pèlerinagE

Memish et Ebrahim soulignent qu’au retour du pèlerinage, quelque 45.000 pèlerins européens et 15.000 autres venus d’Amérique du Nord transiteront par différents grands aéroports, ce qui augmentera encore le risque de propagation du virus.

Les ministres arabes de la Santé sont convenus en juillet de tenter de dissuader les personnes âgées de plus de 65 ans et de moins de 12 ans de ne pas se rendre à La Mecque pour le pèlerinage, et plusieurs pays musulmans ont conseillé à leurs ressortissants de ne pas y prendre part cette année.

Memish a déclaré que les autorités conseillaient aussi aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de diabète ou de problèmes cardiaques, pulmonaires ou rénaux de rester chez elles.

Le terminal de l’aéroport de Djeddah ainsi que les ports maritimes et les aéroports proches seront dotés de détecteurs thermiques pour vérifier la température des pèlerins et du personnel médical supplémentaire sera à pied d’oeuvre.

Mais les auteurs de l’étude estiment que ces mesures pourraient n’être que partiellement efficaces car certains voyageurs contaminé par le virus pourraient ne pas encore présenter à leur arrivée de symptômes de la grippe et d’autres pourraient contracter le virus sans avoir de fièvre.

Ebrahim relève que les autorités saoudiennes ont dégagé des capacités supplémentaires dans les hôpitaux de Djeddah et il exhorte les gouvernements des pays dont sont originaires les pèlerins à déployer les moyens nécessaires pour soigner ceux qui seraient malades à leur retour.

Première publication : 01/11/2009

COMMENTAIRE(S)