Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

FRANCE

La trêve hivernale offre un répit à des milliers de ménages en difficulté

Vidéo par Alexandra RENARD

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 03/11/2009

Ce dimanche marque le début de la trêve hivernale des expulsions en France. Jusqu'au 15 mars, les 1,8 million de ménages qui éprouvent des difficultés à payer leur loyer ne peuvent être mis à la porte de chez eux.

Comme chaque année, le 1er novembre marque le début de la trêve hivernale des expulsions, qui prendra fin le 15 mars. Pendant cette période, les dizaines de milliers de ménages qui éprouvent des difficultés à payer leur loyer ne pourront être mis à la porte de leur logement.

Les chiffres font froid dans le dos : En 2008, 11 294 expulsions ont été enregistrées, rapellent les associations de prise en charge des mal-logés, soit une hausse de plus de 150 % en 10 ans. Par ailleurs, 1,8 million de ménages ont des difficultés à s'acquitter de leur loyer et, parmi eux, 500 000 sont en situation d'impayés.

Les associations ajoutent que "la crise économique, en privant 600 000 personnes de leur travail, a singulièrement compliqué la situation de nombreux ménages".

Depuis le 1er juin, la Fondation Abbé-Pierre a mis en place une plate-forme téléphonique destinée à prévenir les expulsions locatives. 

Crise du logement

À l'appel de l'association Droit au logement (DAL), une centaine de manifestants ont occupé, vendredi, la chambre syndicale des huissiers, à Paris, pour fêter le début de la trêve hivernale. 

Les associations de soutien aux tsiganes, aux gens du voyage et aux Roms ont également milité ces dernières semaines pour que celle-ci s'applique à l'habitat mobile.

Jeudi, Xavier Emmanuelli, le président du comité de suivi du Droit au logement opposable (Dalo) a alerté le gouvernement "sur le non-respect de la loi" de mars 2007, qui oblige l'État à trouver un hébergement aux personnes qui en font la demande, sous peine de le poursuivre en justice s'il s'avère défaillant.

"Au 30 juin dernier, a-t-il relevé, au moins 7 250 ménages désignés prioritaires pour un logement par les commissions de médiation - dont 6 500 Franciliens - n'avaient pas reçu d'offre dans le délai légal."

Première publication : 01/11/2009

COMMENTAIRE(S)