Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

Sports

Le fabricant de pneus Bridgestone quitte le championnat de F1

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/11/2009

Le fabricant japonais de pneus Bridgestone, unique fournisseur du championnat du monde de Formule 1 depuis le retrait de Michelin en 2006, a annoncé qu'il ne renouvellerait pas son contrat en raison de la situation économique.

AFP - Le fabricant japonais de pneus Bridgestone a annoncé lundi qu'il allait cesser d'être le fournisseur du championnat du monde de Formule 1 après la saison 2010, en raison de la situation économique.
   
Bridgestone était l'unique fournisseur de pneus du championnat du monde depuis le retrait du français Michelin à la fin de la saison 2006.
   
"Bridgestone annonce qu'il ne signera pas de nouveau contrat de fourniture de pneus avec le championnat du monde de Formule 1 de la FIA (Fédération internationale de l'automobile, ndlr). Le contract actuel doit expirer à la fin de la saison 2010", a indiqué le groupe dans un communiqué.
   
"L'environnement d'affaires est en train de subir de grands changements", a commenté le porte-parole de Bridgestone Makoto Shiomi.
   
"Nous devons concentrer nos ressources dans les domaines stratégiques et dans le renouveau technologique", a-t-il justifié. Il s'est refusé à spéculer sur qui deviendra le prochain fournisseur officiel du championnat.
   
Le groupe japonais a remercié l'ensemble des acteurs de la F1 "pour leur enthousiasme et leur soutien à Bridgestone au cours des 13 dernières années".
   
Bridgestone était entré dans la F1 en 1997, en devenant le fournisseur de cinq écuries. Il cherchait alors à accroître la visibilité de sa marque en Europe afin de contester la suprématie de Michelin. Depuis le retrait de ce dernier en 2007, il était le seul fournisseur du championnat de F1, qu'avait déjà quitté l'américain Goodyear à la fin de la saison 1998.
   
Bridgestone est le dernier groupe japonais en date à prendre ses distances avec le monde des sports automobiles du fait de la crise économique.
   
Le premier constructeur automobile mondial, Toyota, a déjà annoncé qu'il cesserait d'héberger le Grand Prix du Japon sur le circuit du mont Fuji à partir de la saison 2010. Son rival Honda a quant à lui vendu son équipe de F1 à son ancien directeur d'écurie Ross Brawn.

Première publication : 02/11/2009

COMMENTAIRE(S)