Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Les indicateurs sont au rouge pour François Hollande

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Le livre de Trierweiler, coup de grâce politique pour le président Hollande ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

L'UMP en crise, l'heure de vérité pour Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Nicolas Sarkozy sur l'Europe, une tribune pour la reconquête ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : un second souffle pour l'exécutif ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Manuel Valls, chef d'un gouvernement "de combat" ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Municipales : un remaniement en perspective ?

En savoir plus

  • En direct : Hollande annonce l'installation d'un hôpital en Guinée contre Ebola

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

Sports

Le fabricant de pneus Bridgestone quitte le championnat de F1

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/11/2009

Le fabricant japonais de pneus Bridgestone, unique fournisseur du championnat du monde de Formule 1 depuis le retrait de Michelin en 2006, a annoncé qu'il ne renouvellerait pas son contrat en raison de la situation économique.

AFP - Le fabricant japonais de pneus Bridgestone a annoncé lundi qu'il allait cesser d'être le fournisseur du championnat du monde de Formule 1 après la saison 2010, en raison de la situation économique.
   
Bridgestone était l'unique fournisseur de pneus du championnat du monde depuis le retrait du français Michelin à la fin de la saison 2006.
   
"Bridgestone annonce qu'il ne signera pas de nouveau contrat de fourniture de pneus avec le championnat du monde de Formule 1 de la FIA (Fédération internationale de l'automobile, ndlr). Le contract actuel doit expirer à la fin de la saison 2010", a indiqué le groupe dans un communiqué.
   
"L'environnement d'affaires est en train de subir de grands changements", a commenté le porte-parole de Bridgestone Makoto Shiomi.
   
"Nous devons concentrer nos ressources dans les domaines stratégiques et dans le renouveau technologique", a-t-il justifié. Il s'est refusé à spéculer sur qui deviendra le prochain fournisseur officiel du championnat.
   
Le groupe japonais a remercié l'ensemble des acteurs de la F1 "pour leur enthousiasme et leur soutien à Bridgestone au cours des 13 dernières années".
   
Bridgestone était entré dans la F1 en 1997, en devenant le fournisseur de cinq écuries. Il cherchait alors à accroître la visibilité de sa marque en Europe afin de contester la suprématie de Michelin. Depuis le retrait de ce dernier en 2007, il était le seul fournisseur du championnat de F1, qu'avait déjà quitté l'américain Goodyear à la fin de la saison 1998.
   
Bridgestone est le dernier groupe japonais en date à prendre ses distances avec le monde des sports automobiles du fait de la crise économique.
   
Le premier constructeur automobile mondial, Toyota, a déjà annoncé qu'il cesserait d'héberger le Grand Prix du Japon sur le circuit du mont Fuji à partir de la saison 2010. Son rival Honda a quant à lui vendu son équipe de F1 à son ancien directeur d'écurie Ross Brawn.

Première publication : 02/11/2009

COMMENTAIRE(S)