Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

Ouverture du procès du dernier dictateur argentin, le général Bignone

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 03/11/2009

Le procès du général Reynaldo Bignone, à la tête de la dictature entre 1982 et 1983, a débuté lundi. Bignone, qui a 81 ans aujourd’hui, est poursuivi pour des crimes commis au Campo de Mayo, un camp de torture et de détention arbitraire.

Le procès du dernier dictateur de l'Argentine, Reynaldo Bignone, 81 ans, et de cinq anciens généraux s'est ouvert lundi. Bignone est jugé pour des crimes commis dans le camp militaire de Campo de Mayo, où près de 5 000 personnes auraient trouvé la mort sous la junte. Il devra notamment répondre des chefs d'accusation de meurtres et enlèvements. Les faits remontent à 1976, avant qu'il ne devienne président de facto désigné par la junte militaire entre 1982 et 1983. Ce procès a été rendu possible car les tribunaux et le congrès argentins ont annulé l'amnistie le concernant.

"Un procès historique"

Le tribunal a été déplacé dans un stade couvert afin d'accueillir toutes les familles des victimes. La co-fondatrice des Mères de la place de Mai, Taty Almeida, fait partie du public. Les accusés "ont  l'air de vieillards mais ils ont commis un génocide", dénonce-t-elle.

"C'est un procès historique dans le processus de recherche de la vérité pour tous ceux qui ont disparu", affirme à l'agence Reuters, Alcira Rios, un avocat d'une famille de victime.

Un rapport officiel rapporte que 13 000 personnes ont été tuées entre 1976 et 1983, mais des ONG avancent le chiffre de 30 000.

Le procès devrait durer jusqu'en février. Les accusés risquent la prison à vie.

 

 

 

 

 

Première publication : 03/11/2009

COMMENTAIRE(S)