Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

FRANCE

Selon "Le Figaro", l'Élysée souhaite recycler les aides remboursées par les banques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2009

D'après le quotidien "Le Figaro", l'État français envisage de limiter le montant du grand emprunt national destiné à financer les "dépenses d'avenir" en réutilisant les aides publiques remboursées par les banques.

REUTERS - L'Elysée envisage de financer 25 à 50 milliards d'euros de "dépenses" d'avenir, en partie par un futur "grand emprunt", en partie par le recyclage des aides
publiques remboursées par les banques, rapporte Le Figaro dans son édition à paraître jeudi.
 
Selon le quotidien, qui cite la présidence de la République, le montant de ces dépenses d'avenir ne sera "pas inférieur à 25 milliards et pas supérieur à 50 milliards".

L'entourage du président Nicolas Sarkozy "envisage de financer une partie (de ces dépenses) avec les 13 milliards que les banques sont en train de rembourser à l'Etat, intérêts inclus", ajoute le journal.

Première publication : 04/11/2009

COMMENTAIRE(S)