Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Economie

L'État de New York poursuit le géant Intel

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 12/11/2009

L’État de New York a décidé de poursuivre Intel pour pratiques anticoncurrentielles. Déjà dans le collimateur des autorités asiatiques et européennes, le géant de l'informatique a, pour la première fois, maille à partir avec la justice américaine.

Intel est de nouveau dans le collimateur de la justice. Le ministre de la Justice de l’État de New York a décidé, mercredi, de poursuivre le numéro un mondial des micro-processeurs pour pratiques anticoncurrentielles. Le géant américain avait déjà été poursuivi en Asie et en Europe, où la Commission européenne lui avait infligé une amende record de 1,06 milliard d'euros en mai dernier pour des accusations similaires. Intel a fait appel de cette condamnation.

Les problèmes judiciaires du groupe proviennent, en grande partie, des accords conclus par le passé avec les constructeurs de PC à qui il imposait les micro-processeurs maison plutôt que ceux de leur éternel concurrent AMD. "Intel s’est livré à la corruption et aux pressions pour étrangler le marché", a affirmé le ministre de la Justice de l’État de New York dans un communiqué, mercredi.

Une première aux États-Unis

C’est la première fois que le mastodonte de l’informatique doit faire face à des poursuites sur le sol américain. Son concurrent AMD a bien déposé une plainte il y a quatre ans, mais le procès n’est prévu que l’année prochaine.

Depuis 2008, la Federal Trade Commission (FTC), les gendarmes du commerce américain, s’intéresse elle aussi aux pratiques d’Intel mais n’a pas encore engagé de procédure formelle.

Les choses pourraient maintenant s’accélérer. Dans sa plainte, le ministre de la Justice de l’État de New York a fait état d’une "entente parfaite avec la FTC pendant les deux ans qu’ont duré l’enquête". Et laisse ainsi entendre que la FTC va peut-être à son tour franchir le pas et engager des poursuites.

Première publication : 04/11/2009

COMMENTAIRE(S)