Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le libre-échange et le climat au menu du sommet annuel Inde-UE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/11/2009

Le sommet annuel Inde-Union européenne se tient, ce vendredi, à New Delhi. Au menu : la signature d'un accord de libre-échange entre les deux parties et la question du réchauffement climatique, à un mois du sommet de Copenhague.

AFP - Les négociations sur un accord de libre-échange et le changement climatique seront au menu du sommet annuel entre l'Inde et l'Union européenne qui se tiendra vendredi à New Delhi, a indiqué mercredi un diplomate européen.

Les deux parties ont déjà tenu sept "rounds" de discussions depuis 2007 au sujet d'un accord de libre-échange.

Parmi les points d'achoppement figurent les droits de propriété intellectuelle, les taxes élévées en Inde sur le vin et les alcools importés d'Europe et la question du travail des enfants en Inde.

"Nous devons avoir des échanges et faire des concessions et cela est difficile et demande du temps", a déclaré l'ambassadeur de l'Union européenne en Inde, Daniele Smadja.

Alors que la Suède assure la présidence de l'UE, le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt sera présent à New Delhi, ainsi que la commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner le diplomate en chef de l'Union européenne, Javier Solana.

L'Inde sera représentée par son Premier ministre Manmohan Singh.

L'Union européenne est le premier partenaire commercial de l'Inde avec des échanges bilatéraux annuels d'environ 77 milliards d'euros. L'Inde figure en 9e position des partenaires commerciaux de l'UE derrière la Corée du Sud.

Le changement climatique sera également au menu du sommet à quelques semaines du sommet de Copenhague, a indiqué Daniele Smadja.

Inde et Chine, qui sont parmi les plus gros pollueurs de la planète, ont tous deux refusé de se voir imposer des objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre, estimant que cela freinerait leur croissance économique et handicaperait leurs efforts pour lutter contre la pauvreté.

Mais la Chine s'est notamment engagée à réduire la croissance des émissions de CO2 de son pays par point de PIB "de façon notable" d'ici à 2020, sans précisions chiffrées.

A Copenhague du 7 au 18 décembre, 192 pays tenteront de trouver un accord pour relayer les engagements du Protocole de Kyoto, dont la première phase expire fin 2012. L'objectif est de tenter d'éviter à la planète un dérèglement ingérable du climat.

Première publication : 06/11/2009

COMMENTAIRE(S)