Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

Google s'offre une start-up de la pub sur mobile pour 750 millions de dollars

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 10/11/2009

Avec le rachat du spécialiste de la publicité sur téléphone portable AdMob pour 750 millions de dollars, Google se place sérieusement sur un secteur à fort potentiel.

Sur Internet, la bataille pour la publicité de demain a déjà commencé et Google vient de jouer gros en misant sur le téléphone portable. Le géant d'Internet a acheté lundi, pour 750 millions de dollars, la start up AdMob. Cette dernière est spécialisée dans le placement de publicités sur des applications pour smartphones - comme l’iPhone ou les téléphones Androïd (du système d’exploitation de Google).

A l’heure actuelle, ces publicités ont été vues plus de 125 milliards de fois, selon les chiffres avancées sur sur le site d'AdMob. Ces publicités sont présentes sur plus de 15 000 applications et sites disponibles sur mobile, d’après un communiqué d’AdMob publié lundi à la suite de l’officialisation de ce rachat.

Pour Google, cette acquisition est d’une importance majeure. Il s’agit en effet de la troisième plus forte somme jamais versée par le géant de l’Internet pour s’offrir une société, après la régie publicitaire DoubleClick (3,1 milliards de dollars en 2007) et la plateforme vidéo YouTube (1,65 milliard de dollars en 2006). Cette opération permet surtout au mastodonte de l’Internet - dont 98% des revenus proviennent de la publicité - de se positionner en tant que véritable leader de ce marché.

Eau à la bouche de Google

Le potentiel semble énorme. Une récente étude du groupe américain Kelsey prévoit que, d’ici à 2013, le chiffre d’affaires de la publicité sur les téléphones mobiles aura été multiplié par vingt. En 2008, ce secteur encore balbutiant avait généré 160 millions de dollars. Kelsey Group mise pour sa part sur 3,1 milliards de dollars d'ici à quatre  ans : de quoi donner "l’eau à la bouche" à un spécialiste de la publicité comme Google.

L’an passé, Eric Schmidt, P-DG de Google, avait expliqué qu’il espérait que la publicité sur mobile représente, à terme, plus de la moitié des revenus de sa société. Avec le rachat d’AdMob, il s’est en tout cas équipé pour atteindre ses objectifs. Il reste maintenant à savoir comment Microsoft et Yahoo, qui se sont alliés pour contester les 67% de parts de marché publicitaire de Google sur Internet, vont réagir à ce premier gros coup dans le domaine de la téléphonie mobile.

Première publication : 09/11/2009

COMMENTAIRE(S)