Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

Economie

La banque Lloyds annonce 5 000 suppressions de postes

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2009

La Lloyds a tenu à relativiser l'annonce de 5 000 suppressions d'emplois. L'établissement britannique précise qu'en prenant en compte les fins de contrats des sous-traitants et les relocalisations, il s'agit de 2 600 pertes de poste effectives.

AFP - La banque britannique Lloyds Banking Group (LBG) va supprimer 5.000 emplois, notamment dans l'assurance et les crédits immobiliers, a-t-elle confirmé mardi, ce qui devrait représenter en fin de compte 2.600 suppressions nettes, selon elle.
  
La banque avait moins d'une heure auparavant qualifié des fuites dans la presse britannique à ce sujet de "spéculations". Elle a indiqué ensuite qu'il s'agissait d'attendre que le personnel soit informé avant de rendre l'information officielle.
  
LBG a indiqué que "5.000 postes allaient être affectés au total", mais que ce chiffre serait "considérablement atténué par le redéploiement et la fin du recours à des sous-traitants, du personnel temporaire et du personnel offshore". Environ 1.000 emplois seront supprimés via la fin de contrats avec des sous-traitants et des employés temporaires, dont 550 à l'étranger, tandis que 1.400 postes seront redéployés ou relocalisés.
  
En fin de compte, "il y aura une réduction nette d'environ 2.600 postes permanents au Royaume-Uni d'ici à fin 2010", indique-t-elle.
  
LBG est issue cet hiver de la fusion entre Lloyds TSB et HBOS, et le gouvernement en possède 43%. Il y a encore investi 5,7 milliards de livres (6,3 milliards d'euros) la semaine dernière.
  
La semaine dernière, Royal Bank of Scotland, possédée à 84% par le gouvernement, a supprimé 3.700 emplois, et HSBC 1.700.

Première publication : 10/11/2009

  • ROYAUME-UNI

    En pleine restructuration, les banques britanniques multiplient les licenciements

    En savoir plus

  • BANQUES

    RBS va supprimer 3 700 emplois au Royaume-Uni

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)