Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

Economie

La banque Lloyds annonce 5 000 suppressions de postes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2009

La Lloyds a tenu à relativiser l'annonce de 5 000 suppressions d'emplois. L'établissement britannique précise qu'en prenant en compte les fins de contrats des sous-traitants et les relocalisations, il s'agit de 2 600 pertes de poste effectives.

AFP - La banque britannique Lloyds Banking Group (LBG) va supprimer 5.000 emplois, notamment dans l'assurance et les crédits immobiliers, a-t-elle confirmé mardi, ce qui devrait représenter en fin de compte 2.600 suppressions nettes, selon elle.
  
La banque avait moins d'une heure auparavant qualifié des fuites dans la presse britannique à ce sujet de "spéculations". Elle a indiqué ensuite qu'il s'agissait d'attendre que le personnel soit informé avant de rendre l'information officielle.
  
LBG a indiqué que "5.000 postes allaient être affectés au total", mais que ce chiffre serait "considérablement atténué par le redéploiement et la fin du recours à des sous-traitants, du personnel temporaire et du personnel offshore". Environ 1.000 emplois seront supprimés via la fin de contrats avec des sous-traitants et des employés temporaires, dont 550 à l'étranger, tandis que 1.400 postes seront redéployés ou relocalisés.
  
En fin de compte, "il y aura une réduction nette d'environ 2.600 postes permanents au Royaume-Uni d'ici à fin 2010", indique-t-elle.
  
LBG est issue cet hiver de la fusion entre Lloyds TSB et HBOS, et le gouvernement en possède 43%. Il y a encore investi 5,7 milliards de livres (6,3 milliards d'euros) la semaine dernière.
  
La semaine dernière, Royal Bank of Scotland, possédée à 84% par le gouvernement, a supprimé 3.700 emplois, et HSBC 1.700.

Première publication : 10/11/2009

  • ROYAUME-UNI

    En pleine restructuration, les banques britanniques multiplient les licenciements

    En savoir plus

  • BANQUES

    RBS va supprimer 3 700 emplois au Royaume-Uni

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)