Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Sports

Le programme de mercredi

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 10/11/2009

Les gros débarquent à Paris-Bercy pour ce 4e jour de compétition, avec notamment le Top 5 du tennis mondial. A noter le probable dernier match de la brillante carrière du Russe Marat Safin.

4e jour - Mercredi 11 novembre

Les choses commencent à devenir sérieuses au BNPPM, avec au programme l'entrée en lice du Top 5 du tennis mondial : Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray et Juan Martin Del Potro. Par ailleurs, la journée de mercredi sera peut-être la dernière de Marat Safin sur le circuit ATP.


Début des matchs à 11h (GMT+1)

Court Central :
Juan Monaco (ARG) - Novak Djokovic (SRB)
Marat Safin (RUS) - Juan Martin Del Potro (ARG)
Nicolas Almagro (ESP)- Rafael Nadal (ESP)
David Guez (FRA) - Gaël Monfils (FRA)

Court n.1 :
Tommy Haas (ALL) - Arnaud Clément (FRA)
Fernando Gonzalez (CHI) - John Isner (É-U)
Tommy Robredo (ESP) - Tomas Berdych (RTC)
Marin Cilic (CRO) - Lukasz Kubot (POL)
Viktor Troicki (SRB) - Radek Stepanek (RTC)


Début du matchs vers 19h30 (GMT+1)


Court Central :
Roger Federer (SUI) - Julien Benneteau (FRA)


Début du match vers 20h45 (GMT+1)

Court Central :
Andy Murray (GB) - James Blake (É-U)

Première publication : 10/11/2009

COMMENTAIRE(S)